Exif_JPEG_420

Yamoussoukro-Commune / Dysfonctionnement au sein du RHDP Les conseillers municipaux RDR se retirent du conseil municipal

Sale temps, pourrait on qualifier, ces moments que traverse le premier magistrat de la commune de la capitale politique et administrative ivoirienne, le maire Kouacou gnrangbé jean. Après la débâcle du 24 mars dernier, aux sénatoriales face à son troisième Adjoint maire, Loukou léon, c’est les conseillers municipaux du Rassemblement Des Républicains (RDR), au nombre de onze (11) qui viennent de claquer la porte.

C’était le samedi 07 Avril passé, lors de la première session ordinaire du conseil municipal pour l’année 2018. Ces derniers reprochent au Maire Gnrangbé jean, par ailleurs coordinateur départemental du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), une gestion opaque de la mairie et de la coordination RHDP de Yamoussoukro. Menés par le 5e Adjoint au maire, M. Kouamé Eugène, les conseillers municipaux républicains, ont à la sortie, tenu un point de presse pour expliquer leur action du jour.

Selon le maire Kouamé Eugène, sur le plan général, le Rhdp ne marche pas véritablement à Yamoussoukro, particulièrement au sein du conseil municipal. « Nous avons été élu sur une liste RHDP, avec l’ensemble des conseillers municipaux des autres partis membres de cette coalition. Et depuis notre élection en 2013 jusqu’à ce jour aucun accord a été respecté par le maire actuel.

Exif_JPEG_420

Les conseillers RDR ont été lésés. Le maire ne fait qu’à sa tête. Et aux dernières élections sénatoriales, une élection qui concerne les conseillers municipaux, le rdr a été royalement ignorée. La liste RHDP ne comportait que deux candidats PDCI. C’est inadmissible.

C’est un mépris total à l’endroit de cette force politique qu’est le RDR. Qui occupe une place prépondérante dans cette ville de Yamoussoukro » a-t-il fait savoir. C’est pourquoi, a indiqué le 5e magistrat de la commune. « Nous avons mené cette action pour marquer notre mécontentement et crier notre ras- le –bol, par notre non participation aux délibérations du jour. »

« Depuis la mise du rhdp aucune réunion n’a été tenu. Nous avons interpelé plusieurs fois le maire. Mais, il n’a pas bougé d’un yota. Nous avons informé la haute Direction de notre parti, le RDR. Elle a même constaté cela, maintes fois. » A-t-il ajouté. Dans le même sens, lui emboitant le pas, le conseiller, Marc N’goran a, pour le reste, fustigé la façon dont sont faits les recrutements au niveau de l’hôtel de ville.

« Il recrute sans consulter le conseil auparavant et à tour de bras. Et uniquement que les militants PDCI, qui ne jurent que par lui. On ne peut pas continuer à cautionner une telle démarche. Ce n’est pas ce qui a dit au départ, dans la confection de notre liste. (…) En plus, ce monsieur dit à qui veut l’entendre que la Direction du RDR a décidé de ne présenter aucun candidat à un post électif à Yamoussoukro. C’est faux et archi faux. » A-t-il confié.

Pour lui, les républicains de Yamoussoukro sont désormais prêts à démontrer le contraire de cela. En remportant les prochaines municipales « Donc, nous allons montrer à ces apprentis politiciens que le RDR est une force incontournable sur scène politique locale .Nous avons la capacité d’avoir les élus ici à Yamoussoukro, sans le RHDP » a-t-il laissé entendre.

Toutefois, ces conseillers ont précisé, être ouvert au dialogue pour la bonne marche du RHDP et de la commune « Fidèles à notre engagement, nous ne démissionneront pas. Nous reviendrons, aux prochains conseils, pour prendre notre place pour la suite de notre mandat » ont-ils dit.

Kairaba Mohamed

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful