Un séminaire régional sur l’amélioration de la prise en charge des enfants vivants avec le VIH s’est ouvert à Grand Bassam.

« Optimisation du traitement du Guideline a la pratique personnalisée » ,tel est le thème retenu pour le séminaire sous régional pluridisciplinaire à l’intention d’une cinquantaine de médecins pédiatre, généraliste et agent communautaire qu’organise le réseau enfant VIH en Afrique(EVA) avec l’appui financier de l’initiative 5 pour cent du 6 au 8 mars à N’Sha Hôtel de Grand Bassam.

Il s’agit au cour de cette rencontre pour les participant de réfléchir sur l’amélioration de la prise en charge des enfant vivant avec le VIH par une mise à niveau sur l’optimisation du traitement des enfants infectés par le VIH, aussi d’amélioration de l’organisation des soins au profit des enfants . « « La question de couverture des médicaments antirétroviraux est un problème dans l’espace de l’Afrique francophone. Cette occasion est donc un cadre favorable pour discuter, partager et s’enrichir d’expérience » », a indiqué le professeur Sylla Mariam présidente du réseau EVA.

Représentant le Ministre de la santé, le Directeur général de la santé M Dagna Simplice a souligné que « « le gouvernement ivoirien a fourni des efforts financiers pour l’augmentation de l’accès aux antirétroviraux en Côte d’Ivoire .De 4 Milliards on est passé à 21 Milliards pour éviter la rupture » », a-t-il dit. Avant d’ajouté que « « L’Etat a pris un engagement pour l’élimination de la maladie VIH avant 2030 avec la vision de passer de 4 point à 1 point en 2020 taux de prévalence» ».

Plusieurs modules seront traités à la cour de ce séminaire et de partage d’expérience à savoir : Commencer le traitement, qualité de la prévention, choix des médicaments, disponibilité de l’équipe de suivi…. Etc. Les participants sont venus du Bénin, Burkina, Burundi, Cameron, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, de la Centrafrique, du Togo, de la France et de la Cote d’Ivoire.

A. N’.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée