Contamination des rivières au plomb et à l’arsenic

Sud Comoé / Contamination des rivières au plomb et à l’arsenic : Trois millions de personnes exposées de cancer

Les populations rurales de la région du sud Comoé de la Côte d’Ivoire seraient exposées à de graves menaces. Des quantités élevées d’arsénique et de plomb supérieures aux normes de l’Oms liées aux activités d’orpaillage et le drainage de pesticides ont été retrouvées dans les fleuves de ladite région. L’étude qui révèle ces résultats a concerné la zone la zone de Bianouan à Adiaké, Agnuansué (Abengourou), Grand-Bassam, Alépé et de Tiassalé à Grand-Lahou.

L’information a été donnée par Dr Marcellin Yao Koffi, océanologue, au cours d’une conférence initiée par l’association des anciens bénéficiaires de bourse des Etats unies d’Amérique, le jeudi 26 juillet 2018 au Plateau. Qui indique que l’article relative aux résultats de cette étude a été accepté dans la revue scientifique américaine The Time of environmental contamination and toxicology.

Selon le scientifique, en consommant ces eaux, les populations s’exposent à des risques de cancers et autres pathologies graves. Pour l’éviter, il conseille aux populations de faire bouillir l’eau des rivières pendant une minute, puis les filtrer avant de la consommer.

Le ministère de la Santé et d’hygiène publique, le ministère des Mines et géologie et les collectivités décentralisées de la région devraient prêter une attention particulière à cet état de fait et faire la lumière sur cette question qui met plus de trois de vies humaines en danger, avant qu’il ne soit trop tard.

SERGE AMANY

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful