Parlement des jeunes de Côte d’Ivoire /1ere Session ordinaire de 2018 : L’immigration clandestine au centre des réflexions

La salle A de la Fondation Félix Houphouët-Boigny abrite depuis, le jeudi 19 avril, et ce, jusqu’au 22 Avril 2018, la première session ordinaire du parlement des jeunes de Côte d’Ivoire. Pour cette session parlementaire, les travaux s’articulent autour du thème :  » L’immigration clandestine « .

A l’ouverture des travaux, l’honorable Vah Yao Josué, président national de ce parlement a situé le conteste de l’épineuse question de l’immigration clandestine, avec ses conséquences tragiques. Qui selon lui, est une préoccupation pour les autorités ivoiriennes.

Surtout parce que les jeunes sont les plus concernés et les plus impliqués dans cette aventure. « La Côte d’Ivoire est classée parmi les premiers pays pourvoyeurs de migrants clandestins. Elle a le taux élevé de migrants clandestins. Ce qui n’honore pas notre pays.

Ces départs massifs sont une véritable perte pour la nation. Perte de ressources humaines utiles à la construction de la Côte d’Ivoire. »A-t-il indiqué. Pour lui, en soumettant, cette problématique à l’analyse de ses collègues parlementaires, il s’agit pour eux de trouver des pistes de solutions afin d’anticiper sur les dangers à venir de cette immigration. Et aussi encourager les jeunes à entreprendre au pays.

Outre cette thématique principale, d’autres thèmes, tels que la sécurité et le radicalisme et l’extrémisme violent meubleront les travaux de cette session.

Kaïraba Mohamed

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful