Nommé directeur sportif, Eric Abidal doit donner un nouveau souffle au Barça

Ancien joueur blaugrana pendant six ans, Eric Abidal enfile un nouveau costume au FC Barcelone. Le Français de 38 ans est le nouveau directeur sportif du club catalan, qui a officialisé la nouvelle ce jeudi 7 juin. Un nouveau rôle et de grandes responsabilités pour l’ex-défenseur, qui va piloter la politique sportive de l’un des plus grands clubs du monde.

Eric Abidal achève sa reconversion. L’ancien footballeur, devenu ambassadeur du FC Barcelone il y a seulement un an, est le nouveau directeur sportif du club. Les champions d’Espagne en titre ont officialisé sa nomination ce jeudi 7 juin. Dans son communiqué, le Barça précise que son ancien joueur sera officiellement présenté le 18 juillet.

Le Barça a besoin de changement

Il succède à ce poste à Robert Fernandez, qui s’en va après trois années contrastées. Arrivé en juillet 2015, l’Espagnol « ne va pas prolonger son contrat qui court jusqu’au 30 juin de cette année », indique le FC Barcelone, qui le remercie pour son travail et son implication. Dans les faits, Fernandez paye sans doute les résultats du Barça et les mauvaises opérations sur le marché des transferts.

Ses trois dernières saisons, les Blaugrana ont certes remporté deux Ligas et trois Coupes du Roi notamment. Mais au niveau européen, le FC Barcelone reste sur trois échecs consécutifs en quarts de finale de la Ligue des champions. Pendant ce temps, le grand rival, le Real Madrid, a remporté le trophée trois fois de suite.

Sur le marché des transferts aussi, le Barça a été à la peine. Les arrivées d’Arda Turan, Paco Alcacer, André Gomes et Gerard Deulofeu se sont soldées par des échecs. Il a fallu plusieurs mois pour concrétiser la signature du Brésilien Philippe Coutinho (pour 120 millions d’euros + 40 millions d’euros de bonus max). Celle du Français Ousmane Dembélé (pour 105 millions d’euros + 40 millions d’euros de bonus max) est encore trop récente pour être jugée.

Et surtout, il y a eu ce psychodrame lié au départ de Neymar en août 2017, quand le PSG a activé la clause libératoire du Brésilien de 222 millions d’euros. Les réussites de Samuel Umtiti et Paulinho sont saluées, mais elles ne suffisent pas à contrebalancer ou à effacer les transferts ratés. Barcelone avait besoin de repartir sur de nouvelles bases. Ce sera donc avec Eric Abidal.

Abidal, un joueur devenu icône à Barcelone

Dans la capitale de la Catalogne, le vice-champion du monde 2006 n’est pas n’importe qui. Recruté en 2007 en provenance de l’Olympique lyonnais, le défenseur a tout gagné sous les couleurs du Barça. Indiscutable au sein de l’arrière-garde catalane, Eric Abidal a vu son histoire à Barcelone perturbée par une terrible nouvelle.

En mars 2011, le joueur se voit diagnostiquer une tumeur du foie et doit être opéré. Il revient sur les terrains quelques mois après. Mais en mars 2012, Abidal doit cette fois subir une greffe du foie. Soutenu par tout son club durant cette épreuve difficile, le Français s’accroche et rejoue finalement plus d’un an après, en avril 2013.

A la fin de la saison 2012-2013, son contrat n’est pas renouvelé. Il quitte donc le Barça, qui lui offre malgré tout un poste d’ambassadeur une fois sa carrière terminée. C’est en larmes qu’Abidal fait ses adieux au FC Barcelone. Il jouera ensuite brièvement à Monaco et en Grèce à l’Olympiakos avant de raccrocher les crampons fin 2014.

Officiellement nommé ambassadeur du club en juin 2017 et inclus à l’équipe Barça Legends (qui réunit d’anciennes gloires passées par le club), Eric Abidal franchit une nouvelle étape. Avec les autres dirigeants catalans, le voilà chargé de mener la politique sportive du FC Barcelone. Son été s’annonce déjà chargé avec déjà un dossier brûlant à gérer: celui du possible transfert de son compatriote Antoine Griezmann en provenance de l’Atlético de Madrid.

Source : Rfi.fr