Mme Nicole Guéhi , invitée du “CAFE –CLUB DE L’UPLCI” : “il faut transférer le pouvoir à la nouvelle génération…, les anciens dirigent doivent se retirer et former un collège de sage… »

Conférence de presse du Samedi 22 Septembre 2018

Mesdames, messieurs, chers amis de la presse, chers invites bonjour

Je vous remercie de votre présence a cette conférence de presse

qui a pour thématique La nouvelle génération d’acteurs politiques face au défi de l’alternance 2020

 

Merci de me permettre de me présenter a vous

Je m’appelle Nicole Guehi

Ivoirienne,

Consultante

Responsable d’un cabinet de conseil et d’expertise en levée de fonds et développement communautaire , je suis aussi formatrice

Responsable de  I Organisation de la communauté Ivoirienne du Royaume- Uni dénommée UK-ICO , Vice- présidente de la Diaspora Ivoirienne au Royaume- Uni

Présidente de l’Ong Minority Community Aid basee en Angleterre et agissant dans la lutte contre la pauvreté en Cote d’Ivoire précisément dans la région du Guemon . Présidente du Mouvement socio politique en constitution dénommé « Génération Nouvelle, En Avant »

La thématique du jour va s’étendre sur 2 points:

1.La nouvelle génération d’acteurs politiques

A ce niveau nous allons donner une définition à ce qu’on entend par nouvelle génération, ses caractéristiques

Ensuite nous allons identifier les différents défis de l’alternance 2020

Pour commencer, nous allons convenir avec les présidents Alassane Ouatara et Henri Konan Bédié qui chacun a son tour a souhaité le transfert du pouvoir a une nouvelle génération. Le président Bédié l’a dit dans son œuvre intitulé Mon dernier Combat et le président ouatarra tout récemment lors de son discours de la fête de l’indépendance.

Alors de quoi s’agit- il ?

parler  d’une nouvelle génération d’acteurs politiques c’est d’abord parler de rupture comportementale, changement de mentalité et apporter une nouvelle vision dans la gestion de la chose publique

Une génération prête a relever le défi de développement et du progrès de notre pays. Une génération prête à faire triompher la démocratie et à participer au débat contradictoire pour faire avancer les choses ; Une génération pour la régénérance de la classe politique actuelle très marquée ;

Une génération qui va redonner les valeurs socio culturelles a notre pays.

une génération pour qui la politique n’est pas un tabou mais simplement comme selon son sens étymologique, la gestion de la cite, la gestion de la chose publique ou tous se sentent libres de s’exprimer.

Une génération consciente et responsable.

Je voudrais maintenant m’adresser a l’élite des années 90 qui représente aujourd’hui la génération idéale. C’est une génération qui a beaucoup appris et qui est assez mure pour assurer la relève. Une génération qui a fréquenté des grandes écoles au même titre que plusieurs dirigeants en occident.

une génération qui comprend, qui est a l’heure du numérique, et comprend le langage de la mondialisation et de la globalisation et donc qui est à même de discuter sans complexe avec les dirigeants occidentaux car nous avons lu les mêmes livres, et nous parlons le même langage pour avoir fait pour beaucoup d’entre nous les mêmes programmes a l’université.

En conclusion, je dirai que l’appel de nos 2 présidents à transférer le pouvoir a la nouvelle génération vient a point nomme.

                    Nous allons maintenant passer au 2eme volet de notre thématique.

Les Défis de l’alternance 2020

  1. La libération de tous les prisonniers politiques pour une alternance réussie
  2. Le respect de la constitution en terme de nombre de mandats présidentiels la constitution Ivoirienne permet 2 mandats et ceci doit être respecté pour une bonne alternance
  3. La reforme de la CEI

On le sait tous, la CEI actuelle n’est pas habilitée à organiser des élections transparentes. Ceci a été dénoncé par presque la quasi totalité des partis politiques, par l’opposition dans sa globalité et même par un parti membre de la coalition au pouvoir. Donc la CEI doit être reformée

  1. Les coalitions contre nature

Il faut se méfier des coalitions qui se forment actuellement dans le seul but de gérer le pays avec les mêmes acteurs et non dans l’intérêt des populations. Il faut au contraire créer une nouvelle plateforme consciente et responsable pour participer a la renaissance et a la reconstruction de notre pays

  1. La participation massive de la jeunesse et des femmes

Nous voulons lancer un appel a la jeunesse et aux femmes à s’impliquer dans l’avenir de leur pays en participant aux élections, en votant, car voter c est aussi décider de son propre avenir.

  1. Le transfert effectif du pouvoir a une nouvelle génération

il faut que ceci soit effectif comme promis. Nos dirigeants actuels doivent céder le pouvoir et se retrouver dans un collège de sages pour encadrer, guider et conseiller la nouvelle génération que nous sommes.

Vive la Côte d’Ivoire

Je vous remercie