Man: Un cadavre découvert dans un dépotoir

La population du quartier Kennedy a fait très tôt le matin du mardi 23 janvier, la découverte macabre ,dans un dépotoir d’ordures près d’une rivière du corps d’un jeune.

S’agit-il d’un sacrifice humain, d’une agression physique ou d’une mort naturelle ? En tous cas, les supputations vont bon train dans la capitale du grand Yacoubadougou Paris.

En effet, c’est aux environs de 6 heures du matin qu’une dame venue verser les ordures au dépotoir, fait la découverte du corps inerte du jeune homme, d’une vingtaine d’année, non identifié.

C’est ainsi qu’elle alerte les riverains, qui à leur tour alerte le 2ème arrondissement. Sur place, les enfants du quartier nous informe que l’infortuné, qui serait un épileptique, est tombé la veille dans l’après-midi, dans la rivière du côté du pont qui sépare le quartier Petit Gbapleu du carrefour Kennedy.

Il a été sauvé par deux passants et aurait rodé dans le quartier tout l’après-midi. Ce qui explique sûrement le fait que son corps ait été découvert dans les environs. « (…) Depuis 6 heures, nous avons informé la police de la découverte.

Mais, elle n’est toujours arrivée pour les constats d’usage. Je ne connais pas l’infortuné et je n’ai entendu aucun bruit de bagarre ou de cris dans la nuit » nous confie Djibril B., riverains que nous avons rencontré aux environs de 14 heures.

Non seulement, le corps ne présente pas de signes de violence, mais tout porte à croire que le défunt souffrait d’une crise d’épilepsie.

Les anciennes cicatrices sur certains endroits du corps, la position du corps atrophié et autres détails, corroborent à la thèse de l’épilepsie.

Doumbia Balla Moïse ( district des montages)