Man / scrutin du 18 décembre 2016 :Le matin généralement calme, l’après-midi électrique dans le plus gros centre

Après une semaine de campagne, les ivoiriens se sont rendu Dimanche 18 decembre aux urnes pour élire leur député. Comme dans chaque localité les électeurs de Man se sont rués vers les bureaux de vote ce dimanche pour choisir leur représentant. Tôt le matin, les différents bureaux de vote que comptent la commune était déjà bondée de monde. Au centre social, plus gros bureau de vote, les populations ne manquaient pas à l’appel. Pour la plupart des candidats que nous avons trouvé dans leur lieu de vote, le constat était le même, le calme et la serenité. Les candidats pour la plupart félicitent le déroulement du scrutin. Selon Dr Tia André, candidat RHDP qui a voté au lycée moderne de Man, le calme était au rendez-vous et les populations votaient dans la quiétude. « J’ai voté tôt le matin (10h). Et nous avons constaté que tout se déroulait bien. Je demande donc aux populations de garder les vertus démocratiques et respecter le verdict des urnes », a-t-il dit. Gba Daouda, candidat indépendant, qui a voté à l’EPP petit Gbapleu dira sa satisfaction quant au déroulement du scrutin. « Nous n’avons constaté aucun incident majeur jusque-là. Pour ma part, je suis légaliste et le message de notre campagne tournait autour de la cohésion sociale et la paix. J’ose croire que le verdict des urnes sera respecté et que nous mettrons ensemble pour voir comment sauver Man », affirme la tête de liste pour le changement de Man. Flindé Albert, candidat UDPCI, qui votait au campus, quant à lui declare : « j’ai été frappé par l’affluence qui a prévalue. Je crois que les gens ont compris et sont sortis massivement. Aucun incident ne nous a encore été révélé à part le problème de sticker dans certains bureaux de vote. Je crois que le message que nous avons véhiculé pendant la campagne a été perçue, et nous osons croire que les résultats seront proclamés sans le moindre soubresaut ». Sia André, candidat du front populaire ivoirien à Man sous-préfecture candidat releve quant à lui de nombreuses irrégularités. « Dans de nombreuses localités tel que Ligoualé, Zonleu, Bassatima, Zagoué, Singouin, Biakalé et Lagoulaleu, le nombre de bulletins de vote était inferieur jusqu’à 17h au nombre de votant. Et là nous pensons que la CEI vient de montrer ses carences. Nous nous attendions à des élections apaisées et correctes, mais là nous sommes inquiets quant au déroulement du scrutin nous restons tout de même sereins », confie-t-il.
Si dans la matinée les choses étaient calmes malgré les rumeurs faisant état de ce qu’un candidat aurait déchiré des bulletins stickés à l’avance, l’après-midi a été u peu électrique. Jusqu’à 17 heures, la tension commençait à monter dans les camps de certains partisans de candidats. Surtout dans le centre social, le plus grand bureau de vote. En plus des injures et autres menaces verbales, l’on a failli arriver aux mains n’eut été l’intervention des forces de l’ordre qui se sont vus obligés de filtrer les bureaux de vote dudit centre.

Doumbia Balla Moise (District des montagnes)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful