la rencontre des autorités administratives frontalière des républiques de Côte D'Ivoire et de Guinée.

Man / rencontre des autorités administratives frontalières : Vers la matérialisation de la frontière ivoiro-guinéenne

Les 28 et 29aout 2018 s’est ténu à l’hôtel les cascades de Man, la rencontre des autorités administratives  frontalière des républiques de Côte D’Ivoire et de Guinée.

Il a été question d’échanger autour de la coopération transfrontalière entre les autorités de l’administration territoriale de la zone frontière de la Côte d’Ivoire et de la Guinée.

En effet ces deux pays entretiennent des relations séculaires d’amitié et de coopération, basées sur les liens de fraternité et de solidarité qui unissent les deux peuples.

Cette coopération tient d’abord et avant tout au partage d’une frontière terrestre longue d’environ 610 km qui constitue la ligne de contact des circonscriptions administratives frontalières des deux pays.

Dans le souci de préserver les relations de bon voisinage, les deux pays avaient initié des concertations pour la matérialisation de leur frontière communes.

Pour diverses raisons, cette initiative louable n’a pas connu le dénouement escompté. Ainsi, conformément à la feuille de route établie lors de la rencontre sous- regionle de planification tenue à Abidjan en décembre 2017.

Et ce avec l’appui de la GIZ,il a été convenu de relancer le processus de matérialisation de la frontière commune Guinée Côte-Ivoire.

Il convient de souligner que la communauté de destin que partagent les deux peuples commande une convergence de vue et d’action. Notamment au niveau des autorités administratives des zones frontalières où pour divers intérêts, la cohésion sociale est fragilisée par de nombreux conflits qui y surviennent.

En effet ,la frontière Ivoiro- Guinéenne est en proie a des problèmes récurrents et préoccupants pour les autorités des deux pays.

Les conséquences des perturbations socio-politiques enregistrées dans ces pays ont influencé considérablement les relations de bon voisinage entre les populations frontalières.

En outre, la zone frontalière particulièrement riche en ressources naturelles est l’objet de convoitise et de pressions humaines qui occasionnent de fréquents affrontements.

Ces litiges frontalières entre les populations peuvent s’expliquer, entre autres par la non  matérialisation de la frontière entre les deux  pays.

Ainsi, dans le souci de poursuivre et de renforcer les relations cordiales et le climat de paix et de concorde existant entre les deux pays la Côte d’Ivoire et la Guinée doivent renforcer  la coopération administrative frontalière, par la résolution dans la concertation de tous les problèmes qui peuvent surgir entre les populations vivant le long de la frontière commune.

C’est donc en vue de prend en compte des nouveaux défis auxquels sont confrontées les autorités administratives  frontalières des deux pays, qu’il est envisagé cette rencontre de partage et d’expériences.

Les 80 participants de haut niveau ont débattu de toutes les thématiques relatives aux problèmes qui impactent la cohabitation des populations vivant le long des frontières des deux pays.

Une cartographie sera établi afin de limiter les  dégâts le long de la frontière qui sera matérialisé par des bornes.

Les experts se sont engagés a décrypter ensemble et avant tout, tous les documents et archives existant dans les deux pays. Ce qui  permettrait d’aboutir a une bonne matérialisation. Puis la phase de sensibilisation s’en suivra.

Doumbia Balla Moise District des montagnes

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful