Exif_JPEG_420

Man / Le Lycée professionnel: Réhabilité et équipé plaide pour l’ouverture de son internat

Crée en 1984 et fermé en 2002 du fait de la crise qu’a connu notre pays, le Lycée Professionnel de Man qui avait été de localisé au centre de perfectionnement aux métiers de mécanique et électronique (CPMME) de 2002 à 2014, soit 12 ans.

Entre temps il a bénéficié d’un programme de réhabilitation de l’État grâce à un financement de la banque Arab au développement économique pour l’Afrique à plus de 5 milliards.

Réhabilité et équipé, le Lycée professionnel de Man a un effectif de 886 stagiaires dont 134 filles répartis dans 5 filières : technicien maintenance électronique et électro technique (BTS).

Exif_JPEG_420

Depuis le retour, ce sont les filières BT maintenance électro technique et électronique ; mécanique-soudure; machine- outils (mécanique générale) et gestion-production. Avec 49 enseignants dont une femme et 11 personnels administratifs, le lycée professionnel de Man compte 319 stagiaires qui sont inscrits en 1ere année, 227 en 2eme année, 265 en 3eme année en cours du jour et 75 en cours du soir. L’internat réhabilité et équipé depuis longtemps n’est toujours pas ouvert aux élèves pour absence de ligne budgétaire.

<<(…) Nous souhaitons vivement l’ouverture de l’internat. Cela par ce que la majorité de nos stagiaires viennent d’ailleurs et vivent dans des conditions déplorables, dans des quartiers précaires, où ils sont obligés de louer des maisons de fortunes. Nous plaidons également pour l’augmentation de notre budget qui est très maigre et pour notre dotation en matériel roulant (véhicule de type 4×4).

Il est vrai que nos ateliers disposent d’équipements de dernière génération, mais nous avons besoins d’intrant pour parfaire la formation de nos stagiaires>>. Plaide Yacouba Sylla, directeur du Lycée professionnel de Man.

Allant plus loin il indiquera que le gouvernement a adopté un plan stratégique comprenant 7 axes: le partenariat école-entreprise; l’accès a l’enseignement technique et à la formation professionnel ; l’accroissement de l’offre de formations ; la certification des compétences ; la gouvernemence du système ; l’assainissement et l’encadrement des établissements privés ; le financement du système ETFP (possibilité de générer des ressources internes).

Notons que le Lycée professionnel de Man a obtenu deux prix d’excellence en 1996 et en 2015. Mieux ce Lycée entend faire plus dans les années à venir

Doumbia Balla Moise District des montages