LUTTE CONTRE LE PALUDISME EN COTE-D’IVOIRE : LES DÉCÈS PASSES DE 4 431 EN 2016 A 3 222 EN 2017

Lors d’une rencontre avec la presse, le 11 avril à Abidjan, le directeur-coordonnateur du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), Dr Tanoh Méa Antoine, a révélé que les décès liés au paludisme en Côte d’Ivoire sont passés de 4 431 en 2016 à 3 222 en 2017.

« Le nombre de cas liés au paludisme est passé de 4 152 065 cas de paludisme en 2016 à 3 557 891 cas en 2017. Et le nombre de décès a baissé à 3 222 en 2017, alors qu’il était de 4 431 en 2016 », a révélé Dr Tanoh Méa Antoine. Cette information a été donnée en prélude à la 11ème journée mondiale de lutte contre le paludisme prévue le 25 avril à Abengourou, autour du thème « prêt à vaincre le paludisme’’.

Se félicitant de la réduction de cette maladie qui « a atteint la couverture universelle avec 93% » en Côte d’Ivoire, le directeur-coordonnateur du PNLP a relevé que ces résultats ont été possibles grâce aux dispositifs mis en place par les autorités sanitaires ivoiriennes pour réduire, voire éliminer le paludisme dans le pays.

Il s’agit, entre autres, de la distribution de 15 millions de moustiquaires imprégnées à longue durée aux ménages en 2017, la dotation de tous les centres de santé publics de 2 093 hémoglobinomètres, un appareil servant à mesurer le taux d’hémoglobine et de détecter l’anémie chez les enfants.

Il a rappelé que le traitement du paludisme simple est gratuit dans toutes les structures sanitaires publiques de Côte d’Ivoire.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful