Législatives 2016 à Cocody/ Enfin, la vérité sur le ‘’putsch électoral’’ manqué de la candidate du RHDP

S’il y’a un fait qui a focalisé l’attention des observateurs pendant le scrutin des législatives de décembre 2016, c’est incontestablement la bataille de Cocody qui a opposé la député sortante Yasmina Ouegnin a Affoussiata Bamba Lamine qui défendait les couleurs de la coalition Rhdp. Après un suspense entretenu par les réseaux sociaux et la CEI, 72 environs après la fermeture des bureaux de vote, la fille de l’ambassadeur Georges Ouegnin est sortie vainqueur avec 56% des voix. Dans sa livraison du 26 décembre 2016,  » Jeune Afrique » livre des secrets. Morceaux choisis.

« Le soir du vote, lorsque la ministre annonce sa victoire en postant des vidéos sur sa page Facebook, c’est l’étonnement général. Car les résultats, que relaient les antennes locales de la Commission électorale indépendante (CEI), indiquent tout le contraire. L’ambassade de France et plusieurs autres chancelleries occidentales sont alertées. Les observateurs aussi », révèle le confrère panafricain pour montrer comment à travers des vidéos diffusées sur des réseaux sociaux et autres supports, la championne du RHDP a voulu influencer les résultats. D’ailleurs, renchérit le confrère, la tentative de tronquer les résultats ne s’arrête pas aux réseaux sociaux. Bien au contraire.
« La pression monte à la CEI centrale. Dans le camp d’Affoussiata Bamba Lamine, on s’en remet à Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur, et même au président Ouattara, qui répond qu’il n’a pas à s’en mêler. Les résultats officiels tomberont près de quarante-huit heures plus tard. Avec plus de 56 %, la députée sortante bat la ministre, qui finit par reconnaître sa défaite ».
EKB

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful