Le Président de la République Sierra Léonaise rencontre la Confédération Générale des Entreprises de Cote d’Ivoire(CGECI)

A l’école de la côte d’Ivoire, le Président de la République Sierra Léonaise, Julius Maada Bio, avec a ses cotés le Vice Président de la République de cote d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a été reçu par la Confédération Générale des Entreprises de Cote d’Ivoire(CGECI) C’était le 05 avril 2018 à la maison de l’entreprise du plateau.

Voulant faire du privé le moteur du développement économique de son pays, S.E.M. Julius Maada Bio , était présent à la CGECI pour s’informer, écouter et échanger avec les privés ivoiriens.

Première informations à l’intention de la délégation Sera léonaise est celle donnée par Jean-Marie Aka, Président de la CGECI.Selon lui, les privés ivoiriens ont acquis une expertise multidimensionnelle prête à être partagé avec un pays frère.

« Notre pays possède des ressources humaines de qualité et vivier d’hommes d’affaires expérimenté qui peuvent contribuer à la concrétisation et au renforcement des relations économiques entre nos deux pays »,a-t-il dit.

Le directeur Exécutif de la CGECI,Dr Vaflahi Méité, quant à lui, souligné les ordres de services des privés ivoiriens. « Aujourd’hui niveau du développement des affaires nous sommes très actifs dans les programmes de développement nationaux et régionaux.

Nous sommes aussi actifs dans la mise en place des mécanismes d’appui au développement du secteur privé pour les facilitations d’accès aux marchés , pour ouvrir des guichets , accompagner les entreprises par rapport aux thématique comme les accords de partenariat économique et faire bénéficier nos membres à des programmes comme le MCC et autres ».

Le ministre de l’industrie et des mines par intérim Souleymane Diarrassouba à rappeler les différents étapes de la complicité des pouvoirs publics avec le privé et à mis des accents sur les acquis de cette franche collaboration.

« Nous sommes venus apprendre auprès de vous », a souligné le président Julius Maada Bio d’entrée de propos avant d’indiquer ses priorités. « Nos priorités portent sur l’agro-industrie la pêche et l’élevage. Nous cherchons à développer notre pays et à établir des contacts dans l’immédiat ».

A ses priorités il attend associer le défit de la langue. En plus de l’anglais, langue officielle le français sera enseigné depuis le primaire afin que la langue cesse d’être un obstacle au commerce de toute nature entre les peuples de Côte d’ivoire et de la Sierra Leone.
Rappelons qu’un accord portant création de la grande commission mixte ivoiro-Sierra léonaise à été signé le 27 février 2013 à Yamoussokro.

Julius Maada Bio a été élu le 31 mars 2018, au second des élections présidentielles avec 51,82% des voix. Il a prêté serment le 04 avril et sera investi le 12 mai.

Patrick kouamien

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful