Le jour où la Catalogne a déclaré son indépendance

Le Parlement de Catalogne a adopté ce vendredi 27 octobre une résolution déclarant que la région devient un « Etat indépendant prenant la forme d’une République ». A Madrid, le chef du gouvernement espagnol a annoncé la destitution du Parlement catalan et des élections régionales le 21 décembre.

L’essentiel :

  • Le Parlement catalan a proclamé l’indépendance de la Catalogne par 70 voix pour, dix voix contre, et deux votes blancs, en l’absence de l’opposition.
  • A Madrid, le Sénat espagnol a approuvé à 214 voix contre 47 et une abstention  le recours à l’article 155 de la Constitution, plaçant la région sous tutelle.
  • Le chef du gouvernement central Mariano Rajoy destitue Carles Puigdemont et son gouvernement, et dissout le Parlement catalan.
  • L’Union européenne refuse unanimement de reconnaître la déclaration d’indépendance.

(Les horaires sont indiquées en heure de Paris et d’Espagne)

20h42 : A son tour, le Canada se prononce en faveur d’une « Espagne unie ». « Suivant les principes légaux internationaux reconnus par la Cour suprême du Canada, ces décisions doivent être prises au sein du cadre constitutionnel », a affirmé Andrew Leslie, le secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland, rejetant par conséquent la déclaration unilatérale d’indépendance du Parlement catalan.

« Un dialogue entre l’Espagne et la Catalogne au sein du cadre constitutionnel demeure la meilleure voie à suivre », a-t-il estimé.

20h34 : A l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaires, le chef du gouvernement central Mariano Rajoy annonce la destitution du président de la Generalitat Carles Puigdemont et son gouvernement, et la dissolution du Parlement catalan. Il annonce des élections régionales le 21 décembre.

« Ce sont les premières mesures que nous mettons en marche pour éviter que ceux qui étaient jusqu’à maintenant responsables de (l’exécutif catalan) puissent poursuivre leur escalade de désobéissance », a déclaré le président du gouvernement espagnol.

Source : Rfi.fr

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée