Le gouvernement ivoirien réussit une exceptionnelle mobilisation de ressources de 1 milliard 700 millions d’euros pour accélérer l’amélioration des conditions de vie des populations

La République de Côte d’Ivoire a achevé le 15 mars 2018 à Paris (France) une exceptionnelle mobilisation de ressources de 1 milliard 700 millions d’euros sur les marchés de capitaux internationaux afin d’accélérer le développement socio-économique en faveur des populations.

L’opération, dénommée Eurobond 2018, qui visait initialement à capter 850 millions d’euros, s’est repartie en deux tranches de 850 millions d’euros chacune, alors même que l’offre faite au gouvernement s’établissait à près de 5 milliards d’euros. Ce qui traduit une grande demande de la part des investisseurs étrangers, confirmant ainsi la qualité de signature du gouvernement ivoirien. « Ces performances très fortes, alliées à un rôle majeur et croissant de moteur économique sous-régional, sont le produit du leadership du Président de la République Son Excellence Monsieur Alassane OUATTRA, et de l’engagement de tous les Ivoiriens», a indiqué le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le road show mené du 9 au 15 mars 2018, et dirigé par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a sillonné les places financières de Londres, New York, Francfort et Paris.

La délégation comprenait, entre autres, le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Patrick Achi, le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Koné, le Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, et le Conseiller Spécial du Président de la République, Abdourahmane Cissé.

Cette mobilisation de ressources historique souligne le haut degré de confiance de la communauté financière en Europe et aux Etats-Unis. Elle a permis d’obtenir des maturités jamais atteintes en euro par un Etat d’Afrique subsaharienne et à des taux historiquement bas. Ceux-ci sont de 5.250% pour un montant de 850 millions d’euros à 12 ans et de 6.625% pour un montant de 850 millions d’euros à 30 ans. Ces résultats préservent les équilibres budgétaires du pays sur le long terme.

L’opération constitue un accélérateur clé, par l’importance de son volume financier, pour le développement du pays dans sa marche vers l’Émergence et le progrès pour le plus grand nombre. Elle n’impacte pas les équilibres budgétaires qui demeurent parmi les meilleurs de la sous-région. « Nous réalisons annuellement une analyse de viabilité à long terme (20 ans) de la dette.

La dernière qui a été réalisée, avant l’Eurobond 2018, confirme que le risque de surendettement de notre pays demeure modéré. Cela signifie que tous les indicateurs de solvabilité et de liquidité de la Côte d’Ivoire demeurent en dessous de leurs seuils respectifs, dans le scénario de base.
», a soutenu le Chef du gouvernement.

L’Eurobond 2018 a été l’occasion pour le gouvernement ivoirien de démontrer, une fois de plus, aux places financières internationales la robustesse de la croissance économique du pays et ses perspectives de développement ambitieuses.

Elle a été également l’opportunité de présenter les réformes structurelles et investissements clés mis en œuvre dans le cadre du Plan National de Développement 2016-2020, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, des infrastructures, de l’éducation et de la santé. Le gouvernement a aussi fait valoir les progrès accomplis quant à l’attractivité réglementaire et fiscale pour les entreprises comme pour les investisseurs étrangers.

La croissance de la Côte d’Ivoire a atteint 8.1% en 2017, soit le taux le plus élevé de la région UMEOA et le 2ème d’Afrique après l’Ethiopie, tout en conservant l’un des ratios d’endettement public les plus faibles de la région (42.6% du PIB en 2017, contre 70% pour la norme communautaire).

La Côte d’Ivoire est ainsi aujourd’hui la 3ème économie du monde par sa croissance et l’un des rares pays d’Afrique subsaharienne à conserver une balance commerciale excédentaire (à comparer aux déficits de pays tels que le Sénégal, l’Ethiopie, le Nigéria et le Ghana). Elle a connu une progression importante du PIB/habitant depuis 2012 pour atteindre aujourd’hui un seuil de près de 1600 dollars.

Ces performances très fortes, alliées à un rôle majeur et croissant de moteur économique sous régional, sont le produit de l’action résolue du gouvernement sous la conduite du Président de la République Alassane Ouattara, et de l’engagement de tous les Ivoiriens pour l’avenir du pays.
Elles permettent aujourd’hui à la Côte d’Ivoire de trouver avec crédibilité et aisance, sur les marchés internationaux, les financements nécessaires pour encore accélérer son développement, le renforcement de son agriculture, l’industrialisation et la diversification de son économie et un partage plus inclusif de la croissance et du progrès socio-économique.

 

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful