Le Chef de l’État a pris part au 52ème Sommet de la CEDEAO à Abuja

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce samedi 16 décembre 2017, à Abuja (Nigeria), aux travaux de la 52ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Cette 52ème Session a débuté, dans la matinée par un huis clos des Chefs d’État, suivi dans l’après- midi, par la cérémonie solennelle d’ouverture. Cette cérémonie a été marquée par plusieurs allocutions, notamment celles du Président du Nigeria, S.E.M. Muhammadu BUHARI ; du Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel DE SOUZA ; du Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn CHAMBAS et par celle du Président du Togo, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO, S.E.M. Faure GNASSINGBE.

Tous ont relevé les défis auxquels la sous- région doit faire face, à savoir, la lutte contre le terrorisme et le phénomène de l’immigration clandestine, notamment. Au terme des travaux, le Président Alassane OUATTARA s’est félicité de la qualité de cette Session au cours de laquelle les Chefs d’État et de Gouvernement ont passé en revue tous les grands dossiers de la CEDEAO, notamment la situation dans certains Etats de l’Organisation en particulier concernant la Guinée – Bissau, le Togo et d’autres pays ainsi que les solutions envisagées.

S’agissant de la situation économique dans la sous- région, le Président de la République a révélé qu’ils ont noté une amélioration grâce notamment à « l’évolution positive » du Nigéria ; il a, par ailleurs, souligné que les questions sécuritaires ont également fait l’objet de discussions.

Sur ce point, il a précisé que les Dirigeants de la CEDEAO ont « félicité » le Nigeria pour les progrès réalisés dans la lutte contre Boko Haram.  Au plan institutionnel, le Président Alassane OUATTARA s’est félicité des décisions importantes qui ont été prises, dont la « plus importante » est la désignation de la Côte d’Ivoire pour occuper la Présidence de la Commission de la CEDEAO.

Ainsi, la candidature du Ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, M. Jean- Claude BROU, pour occuper le poste de Président de la Commission à compter du 1er mars 2018 a été acceptée par la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement.

Devant cet honneur fait à la Côte d’Ivoire, le Président de la République a remercié ses pairs pour leur soutien à notre pays et leur confiance ; tout en indiquant que M. Jean – Claude BROU est un « homme de qualité » ; « un bon investissement » aussi bien pour la CEDEAO que pour notre pays.

Pour terminer, le Chef de l’État a réitéré ses remerciements au Président Muhammadu BUHARI et au peuple nigérian pour leur hospitalité et pour la qualité de leur accueil.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful