L’ANRMP FORME LES RESPONSABLES DE LA RTI SUR LES MARCHÉS PUBLICS

L’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (L’ANRMP ) a organisé un séminaire de d’information et de communication à l’intention des cadres de la RTI ce jeudi 17 mai 2018 à marcory.

Cet atelier de formation placé sous le thème « contrôle, régulation des marchés publics», a été ouvert par le Président de l’ANRMP, Coulibaly Non Karna en présence du DG de la RTI, Ahmadou Bakayoko et de M. Brou Yao Paul, représentant du DG des Marchés Publics.

Le but de ce séminaire est de partager les contraintes et de pouvoir explorer la richesse de l’ensemble des procédures dérogatoires qui existent déjà pour traiter les cas particulier comme celui de la RTI.

La RTI étant une administration qui bénéficie du budget de l’Etat, a soumise, à obligation de passer marché. Par rapport à la septicité de ses missions il y a quelques problèmes. Face à l’urgence permanente d’émettre tout le temps, il n’est pas tolérable que des désagréments soient posés à cause de marché public.

« Les responsables de la RTI doivent savoir ; quelles sont les procédures les plus indiquées pour qu’ils puissent aider la maison bleu face à la nation » a déclaré le Président de l’ANRMP. Poursuivant ses propos , il a indiqué qu’un cadre réglementaire a prévu des assouplissements dont le seuil de passation qui était de 30 millions FCFA ,est aujourd’hui à 100 millions FCFA pour déclencher la procédure de l’appel d’offre ouvert.

Ahmadou  Bakayoko, DG de la RTI ,se dit satisfait des premières pistes pour essayer de régler les deux contraintes dérogatoires ,à savoir :les impératives de réactivités et des procédures qui prennent plusieurs jours ou moi.

Le président Coulibaly Non Karna, a rassuré les séminaristes quant à la prise en compte des recommandations. « 15 véhicules seront remis à la moitié du gouvernement. Ce don, fait partir des recommandations issues des rencontres déjà eu ».
Patrick Kouamien