La ville de Sassandra coupée du reste de la Côte d’Ivoire/ Le maire, Claude Roger Abenou interpelle le gouvernement

 » Le département de Sassandra a besoin de retrouver son lustre d’antan. Et pour y arriver les autorités veulent qu’ils aient plus d’infrastructures mais aussi une route bitumée pour être en connexion avec les autres villes du pays  »

Situé à plus de 70 kilomètres de la ville de San-Pedro par la côtière, le département de Sassandra, existe que de nom.

En dehors du peu de la maison communale, il n’existe pratiquement plus d’infrastructures.

D’où le cri de cœur du maire, Claude Roger Dellet Abenou.  » Sassandra a besoin de la route. Nous ne pouvons plus évacuer nos malades à San-Pedro et sur Abidjan, faute de la route de plus en plus dégradée  » a plaidé le maire de la commune, Claude Roger Abenou.

C’était à l’occasion d’une double cérémonie d’action sociale au profit des élèves démunis, aux personnes du troisième âge et de l’inauguration de certaines réalisations du conseil municipal à mi-parcours du quinquennat.

Le coût de ses dons et ses réalisations s’élèvent à plus de 150 millions franc CFA. Selon lui, ce qui urge ce sont les tronçons Abidjan- San Pedo via Dabou, Fresco, Sassandra.  » Je pense que si nous avons tout cela, tout ce qui viendra de la capitale économique pourra arriver à destination à temps et sans problèmes dans notre zone « , insiste-il.

Présent à cette cérémonie, la représentante du préfet du département de Sasassandra, Symakan Née Coulibaly Adjatou, SG 1 de préfecture, M. Ehounou Kacou Jean-Baptiste, directeur régionale de l’éducation nationale, Moro Kouamé Raphael, directeur départemental du tourisme, ont exprimé leur satisfaction pour le travail assigné par le conseil municipal de Sassandra malgré ses maigres moyens.

Pour ce qui est des perspectives, l’édile de la ville a annoncé un programme triennal 2017-2019 d’actions et opérations d’un coût global de 900.839.000 FCFA.

Les projets majeurs à l’affiche des opérations sont entre autres; la construction de six salles de classe plus bureau respectivement pour les EPP municipal PK3 et Gapê (50 millions Fcfa), construction de trois marchés couverts à Gaoulou, Djoroplo et Corridor de Sassandra et l’électrification des villages Gapê, Brodjé, Dabéda, Niani et Vodiéko et Batélébré 1. Ne ditons pas que la route procède le développement. Vivement que l’appel du Maire de la ville de Sassandra soit entendu des gouvernants.

Sassandra a bel et bien sa place dans le train de l’émergence.

MC Blé Blé (correspondant régional)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful