La MINE de TONGON TRAVAILLE POUR UN NOUVEAU DÉPART APRÈS UN LONG ARRÊT

La MINE de TONGON TRAVAILLE POUR UN NOUVEAU DÉPART APRÈS UN LONG ARRÊT

Le Directeur Exécutif du Groupe Randgold Resources Limited, le Dr Mark Bristow, accompagné de la Direction de Tongon, a animé une conférence de presse dans le cadre des rencontres trimestrielles avec la presse nationale et internationale qui se déroule tous les ans pour faire le point de la mine et celle qui prévaut actuellement.

La mine d’or de Tongon du Groupe Randgold Resources Limited se prépare à redémarrer les opérations minières et de traitement sur la base de l’accord conclu entre la Direction Générale de la mine, les leaders des travailleurs, les représentants des Syndicats, les autorités locales, le Ministère en charge des Mines et le Ministère de l’emploi.

« Compte tenu des problèmes sociaux qui ont perturbé les opérations de la mine au cours des deux dernières années et suite au dernier arrêt de travail qui a interrompu la production il y a deux semaines, nous avons décidé de poursuivre la collaboration avec le Gouvernement qui a déjà pris des mesures pour sécuriser l’outil de production et fait face actuellement à la situation,» a déclaré Mark Bristow lors d’une conférence de presse ce jour ici.

Selon Bristow, il est encourageant de noter que cette question a fait l’objet d’une attention particulière au plus haut niveau du Gouvernement ivoirien. Le Gouvernement avait initié un processus qui, en avril, a débouché sur la signature d’un protocole d’accord entre la mine de Tongon et les syndicats des travailleurs, et selon lequel il était prévue une période de négociation au cours de laquelle les activités de la mine se poursuivraient comme d’habitude.

Ce processus évoluait positivement jusqu’au 13 juillet 2018, date à laquelle les syndicats des travailleurs ont formulé de nouvelles demandes en dehors de l’accord multipartite existant et du droit du travail ivoirien, abandonnant ainsi la suite les négociations et stoppant toutes les opérations de la mine.

« A ce stade, Tongon se remettait peu à peu d’un début d’année difficile et était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs de production révisés. Nous devrons maintenant revoir et examiner ces prévisions à la lumière de l’arrêt de travail et du temps qu’il faudra pour remettre les opérations en service et se remettre en production, » a-t-il déclaré.

« Nous sommes engagés à travailler avec le Gouvernement, les autorités locales et tous ceux qui veulent toujours faire partie de la grande famille des travailleurs de Tongon pour que cette mine soit à nouveau opérationnelle. »

Bristow a déclaré que malgré ce revers, Randgold reste toujours engagé à investir en Côte d’Ivoire et à participer au développement de son industrie minière naissante.

« L’exploration autour de la mine de Tongon a révélé un potentiel pour une extension de la durée de vie actuelle de la mine tandis que sur nos sites plus éloignés, nos équipes d’exploration sont à la recherche du prochain Tongon sur nos vastes chantiers d’exploration dans ce pays, » at-il déclaré.

Notons que cette conférence à vue la participation des organisations de la société civile, des groupements des professionnels miniers de Côte d’ivoire, qui ont tous appelés les différents partis à trouver un terrain d’entente rapide pour le bonheur de chacun.

Patrick kouamien

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful