Koun-Fao/ Des jeunes formés à la démocratie et à la participation citoyenne

La représentation ivoirienne du Cercle National de Réflexion sur la Jeunesse (CNRJ), entreprend depuis le 07 octobre dernier à travers tout le pays, une caravane d’éducation des jeunes à la participation démocratique.

Après la première étape d’Aboisso, elle a mis le cap, le samedi 14 octobre dernier, sur Koun-Fao (Région du Gontougo dans le Nord-est de la Côte d’Ivoire).

Ce sont environ 80 jeunes, issus de groupements associatifs qui ont été entretenus sur les valeurs de ‘’La République et la recherche de l’intérêt national’’. Cette activité visait donc à la participation démocratique et citoyenne de ces derniers.

Au terme d’une journée d’échanges, un constat a été fait. Les problèmes identifiés par chaque groupe de réflexion sont similaires. Il en ressort qu’il y a une crise de confiance entre les jeunes et les décideurs locaux et nationaux. Laquelle crise de confiance vient avec son lot de « plaies ». Il s’ agit entre autres du chômage grandissant qui est dû au manque d’industries dans leur localité. A cela s’ ajoute le manque de financement pour les activités ou projets agricoles, l’ineffectivité de la gratuité de soin de santé, et son inaccessibilité à l’ensemble des populations, le manque de solidarité etc.

Pour M. Magloire N’Dehi (représentant du CNRJ –CI), toutes ces difficultés doivent susciter une interrogation individuelle . « Comment je veux voir Koun-Fao dans 10 ans ? Dans 20 ans… ? Il a donc recommandé aux jeunes d’être créatifs afin d’apporter leur part à la construction de l’édifice.

M. Magloire N’Dehi a aussi, rappelé aux jeunes qu’ils peuvent prendre part aux sessions du conseil municipal ou régional afin d’être impliquer dans les prises de décisions. En outre, il a insisté que les jeunes se constituent en de petits groupes, en fonction de chaque préoccupation pour suivre l’action publique, et susciter par la suite des échanges avec les acteurs concernés, afin de mieux comprendre et s’il le faut trouver des solutions à leurs problèmes.

M. Augo Kocola, le directeur départemental  de la promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes et du service civique a félicité l’initiative du CNRJ à travers cette formation participative marquée par une remarquable présence de femmes et de jeunes filles.

Mlle Abran N’Guettia Béatrice, membre de la délégation (CNRJ) et fille du département a édifié l’assistance par  son expérience de jeune femme entrepreneur, en activité à Abidjan. Elle a expliqué qu’en toute action, chaque citoyen doit chercher l’intérêt de sa communauté et par extension, celui de la Côte d’Ivoire. Elle a invité à la Cohésion locale et nationale.

La délégation de la CNRJ a, au cours de son séjour à Koun-Fao, été reçu en audience par M. Michel Kouam ou Nanan Djanfi 2, Chef de village de Brouko, ancien Directeur General du groupe Fraternité Matin et également par Mme Kouame Karidja, le préfet de Koun-Fao.

La 3ème étape de la caravane est prévue à Abengourou.

 

Martin Ouattara

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée