JO: le Sénégal en pole pour accueillir les Jeux de la Jeunesse en 2022

À PyeongChang en février dernier, la Session du Comité International Olympique (CIO) avait décidé à l’unanimité que l’édition 2022 des Jeux Olympiques de la Jeunesse serait attribuée au continent africain. Le Sénégal a ainsi de grandes chances d’accueillir ces Jeux après que le pays a été recommandé à la Session du CIO comme hôte. Ce serait la première fois de l’histoire de l’olympisme qu’un tel événement se déroule sur le sol africain.

Dakar capitale de l’olympisme en 2022 ? C’est un rêve qui commence à prendre forme depuis ce vendredi 7 septembre avec la commission exécutive du CIO qui a pris la décision de proposer le Sénégal comme hôte des 4es Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été (JOJ) en 2022. Le Sénégal est en course avec trois autres pays africains, le Botswana, le Nigeria et la Tunisie. L’hôte sera élu par la Session du CIO à Buenos Aires les 8 et 9 octobre prochain.

En attendant, cette proposition en faveur de Dakar s’appuie sur le rapport de la commission d’évaluation du Comité International Olympique (CIO) dirigée par le vice-président du CIO Uğur Erdener. Le rapport souligne que « le Sénégal offre un projet solide et, à ce moment précis, les meilleures perspectives  ».

Thomas Bach: « un projet reposant sur une forte ambition pour la jeunesse et le sport »

La candidature du Sénégal est centrée sur trois lieux : la capitale, Dakar, la nouvelle ville de Diamniadio et la station balnéaire de Saly. Le projet du Sénégal s’inscrit dans la stratégie de développement globale du pays, notamment le « Plan Sénégal Émergent » mis en place par le gouvernement en vue d’entreprendre de grands changements sur le plan économique et d’améliorer les infrastructures, lit-on sur le communiqué du CIO.

« C’est au tour de l’Afrique, a estimé le président du CIO Thomas Bach dans le communiqué. L’Afrique est la terre natale de tant et tant de grands athlètes olympiques. L’Afrique est un continent peuplé de jeunes. C’est pourquoi nous voulons amener les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2022 en Afrique et au Sénégal. Ce pays d’Afrique de l’ouest propose un projet reposant sur une forte ambition pour la jeunesse et le sport. Les opportunités y sont nombreuses et nous nous efforcerons de livrer ensemble, dans le cadre d’un étroit partenariat, des Jeux de la Jeunesse visionnaires, responsables et exaltants ».

« L’Afrique est capable d’organiser de grands événements »

Pour le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye cette recommandation du CIO est « bien pour le Sénégal et bien pour la jeunesse du monde. C’est aussi une satisfaction pour l’Afrique et c’est une façon de valoriser nos infrastructures et de monter que l’Afrique est capable d’organiser de grands événements », a confié le dirigeant à RFI.

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022 en Afrique entreront dans l’histoire comme étant le premier événement olympique sur le continent.

« Grâce au pouvoir rassembleur des Jeux, le CIO est heureux de pouvoir compter sur les quatre parties qui toutes ont accepté de se ranger à la décision du CIO et promis leur total soutien à l’hôte choisi », a indiqué le communiqué.

Après ratification par la Session du CIO et signature du contrat d’hôte à Buenos Aires, le Sénégal entrera dans une phase de co-construction avec le CIO afin d’établir le plan détaillé pour l’édition Sénégal 2022.

Source : Rfi.fr

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful