ICASA 2017 / Une rencontre de haut niveau pour mettre fin au VIH/SIDA

La Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (ICASA), s’est ouverte ce matin à Abidjan en présence du Chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara et son épouse et plusieurs personnalités de hauts rangs. A constaté infodirecte.

Du 4 au 9 décembre de nombreux scientifiques, les politiques, les institutions, les communautés, les organisations philanthropiques, le secteur privé et les personnes vivant avec les hépatites virales vont réfléchir sur le thème : « L’Afrique : une approche différente vers la fin du sida ». Ceci afin de booter hors du continent ce fléau pernicieux.
Les différentes autorités qui se sont succédées au pupitre ont plaidé pour Afrique avec un faible de taux de prévalence d’ici 2020.

Pour Alassane Ouattara, sa priorité est de faire baisser le taux de prévalence en Côte d’Ivoire de 3,7 à 1% d’ici 2020. Une vision ambitieuse très saluée par de nombreux experts venus à ce grand rendez-vous d’Abidjan.
Bien que la Côte d’Ivoire, pays hôte, enregistre le taux de prévalence le plus important d’Afrique de l’Ouest, la Marraine de l’édition 2017 d’ICASA, la Première Dame Dominique Ouattara a estimé que « le thème donne le ton de la mobilisation et du renforcement de la recherche scientifique en vue de trouver des réponses adéquates face à la pandémie ».

Le constat est que les taux très élevés dans les populations à risque, sont chez les jeunes, notamment chez les homosexuels, avec des chiffres jusqu’à cinq fois celui de la population générale. Ces assises biennales devraient permettre de promouvoir l’innovation et le partenariat pour accroitre les investissements nationaux afin d’atteindre les objectifs 90/90/90.

En Côte d’Ivoire , ils sont environ 460.000 personnes qui sont atteints du virus. Si l’on n’y prend garde cette population qui connaît une baisse drastique risque soit d’augmenter en nombre ou d’augmenter le taux de décès.
C’est vrai que les partenaires extérieurs, avec en tête le Pepfar, mis en place par le gouvernement américain, ont réduit leurs contributions et vont vers le retrait. Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a annoncé, l’allocation d’un fonds de 21 milliards de F cfa pour la période 2018-2020, pour financer l’achat des intrants, notamment des Arv.

La convocation de la Conférence Internationale sur le SIDA et les Infections Sexuellement transmissibles en Afriques (ICASA 2017) au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en Côte d’Ivoire, offre une occasion de mettre en évidence la nature variée de l’épidémie du VIH dans cette région africaine et l’unique réponse à celle-ci.

 

Joël DALLY

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful