Exif_JPEG_420

Guiglo / 11 millions pour les victimes de la crise communautaire.

Le gouvernement ivoirien a témoigné récemment sa compassion aux familles endeuillées par la crise communautaire. A cette occasion, c’est le ministère de la femme de la protection de l’enfant et de la solidarité qui a exprimé la compassion du gouvernement aux différentes familles qui ont pu perdre malheureusement un proche.

Exif_JPEG_420

Et, l’atmosphère était sombre à la préfecture de région de Guiglo cadre de l’événement. La tristesse se lisait sur tous les visages. Devant les parents des victimes,

DOH DIBAI Marcelin, directeur général de la solidarité s’est voulu clair en remettant la somme d’un million à chaque responsable de corps de victimes.

La ministre Koné Mariatou a voulu elle-même venir ici dire le soutien du gouvernement mais fort de calendrier chargé elle n’a pu venir témoigner la compassion de l’État de côte d’Ivoire.

Elle me charge de vous apaiser et d’accepter la somme d’un million par victime. Toutefois, je tiens à vous dire que ce n’est pas une prime à la violence, et à la division. Le gouvernement vient vous soutenir pour que nos frères décédés puissent être enterrés dignement a, dit DOH DIBAÏ.

Exif_JPEG_420

Le pressentant de Mariatou Koné a invité au pardon à l’acceptation mutuelle et au vivre ensemble. Le président du conseil régional du cavally a lui aussi invité au renforcement des liens entre communautés.

Il a dit que le développement de l’ouest passe par la paix et la cohésion. Car dira-t-il, sans stabilité rien de durable ne peut se bâtir. Il a profité de cette occasion pour présenter les projets que son institution a pour les jeunes.  » nous voulons faire de vous des planteurs de cacao et non ceux cueillent le cacao.

Chaque année nous donnons des plans de cacao et d’hévéa aux jeunes. Nous donnons aussi des l’engrais . Rapprochez vous de nous. Nous donnons des permis de conduire.

Quittez la voie de la violence. Qu’on ne vient plus chez nous pour donner l’argent pour enterrer nos morts.

Mais qu’on vient pour financer les projets des jeunes. Aidons le gouvernement à nous aider chers jeunes. La violence enfante la mort » a souligné SARR BOHE MARIUS président du conseil régional du cavally.

Le président de la région a aussi tenu à féliciter la ministre Anne Désirée Oulotou pour son soutien dans la pacification de la région. Selon le président SARR,  »Maman » bulldozer a su rassembler tous cadres de la région pour régler cette crise.

Le secrétaire général I de préfecture SEI Maruis a salué tous les cadres pour leur implication dans la résolution du conflit qui a secoué la cité du pardon.

Il a rendu un vibrant hommage à SERODE GUY Hervé, député de Guiglo commune et à SARR BOHE président du conseil régional du cavally.

Selon lui, ces 02 jeunes cadres ont été remarquables en prenant tôt des résolutions justes et impartiales.

Les chefs traditionnels, les responsables des femmes et des jeunes ont aussi tenu à dire merci au président de la république pour ses actions de paix et de développement et souhaité qu’il vienne à Guiglo pour une visite spéciale.
Les envoyés de Mariatou Koné ont invité les uns et les autres à respecter les mesures du gouvernement concernant la forêt classée du Gouin DEBE.

Rash Konan kehi