GAGNOA / sécurité publique au CHR : Le directeur Gbizié Nicolas apporte de remèdes

Selon la maxime, un chef n’est seulement pas celui qui reste au bureau pour ne distribuer que des sanctions à ses subordonnés.

Trouver et savoir prendre de sages décisions pour le bon fonctionnement dans son service est encore préférable. Incontestablement, M. Gbizié Gohou Nicols, s’est inscrit résolument dans la droite ligne de ce vocable.

Cet administrateur principal des services financiers de classe exceptionnelle qui s’est toujours évertuer pour donner le meilleur de lui-même continue de reformer, de manifester à la lumière l’œuvre combinée du vouloir, du savoir et du pouvoir de l’homme.

Apporter un édifice politique et social au centre hospitalier régional du Gôh, est un souci majeur pour celui-ci. L’homme qui a été affecté pour sa compétence et sa réputation d’objectivité comme directeur du Chr de Gagnoa, est considéré comme un modèle.

Pour garantir la sécurité des personnes et des biens et pour mettre fin aux vols récurrents de motos au sein dudit centre, la direction du Chr que dirige M. Gbizié Gohou Nicols, après avoir consulté l’ensemble du personnel a décidé d’arrêter des mesures suivantes : 1- Un contrôle systématique des véhicules et de motos au portail, à l’entrée et à la sortie est désormais initié.

2- L’imitation du nombre des parents au chevet du malade hospitalisé est désormais réduite à deux (2) personnes maximum. Ce, en cas de besoin. 3- Les heures de visite aux malades sont désormais réglementées.

L’on ne pourra plus oser à s’introduire dans de différents services et salles de soins comme par le passé si comme on se rendait dans un moulin désaffecté de la place. Les visiteurs sont priés de prendre toutes les dispositions utiles pour y être aux heures-ci mentionnées : 12 H-15H et de 18H-22H.

Pour le respect strict de cette décision salutaire, la société de gardiennage (RNS-Sécurité), le surveillant général, les majors ou leurs représentants sont impérativement chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente ordonnance.

Sachant compter sur la bonne compréhension de tous, par ailleurs, la direction du Chr de Gagnoa, que dirige M. Gbizié Gohou Nicols s’excuse pour les désagréments que cette mesure pourrait causer aux populations. Pour constater l’effectivité de son personnel et surtout pour le bon fonctionnement de l’hôpital, l’homme qui ne se dérobe pas de ses habitudes entreprend quotidiennement des visites dans de différents services sous son autorité.

En tout état de cause, les nobles actions que continuent de mener l’homme pour pérenniser les acquis du centre hospitalier régional de Gagnoa, méritent d’être saluées et encouragées.

Au vu de ce qui précède, c’est tout dire que le directeur Gbizié Gohou Nicols s’est véritablement approprié du concept de ‘L’Ivoirien Nouveau’, tant souhaité par le président Alassane Ouattara.

AKOTO G/Correspondant régional

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée