Cette crise intervient dans un contexte de sondages en berne malgré le sacre des Bleus au Mondial.

France: Macron fragilisé par l’affaire Benalla, la majorité divisée

La réponse tardive de l’Élysée à l’affaire Benalla n’aura pas suffi à éteindre l’incendie. L’annonce du licenciement du collaborateur d’Emmanuel Macron n’a pas fait taire l’opposition, qui réclame désormais une audition rapide de Gérard Collomb. Certaines voix, comme Benoit Hamon, vont même jusqu’à réclamer sa démission. Un vrai coup dur pour Emmanuel Macron dont l’image sortira considérablement affaiblie de cette séquence.

C’est incontestablement une affaire qui éclabousse Emmanuel Macron. Ils sont nombreux comme le député de La France insoumise Eric Coquerel à considérer que l’affaire Benalla fragilise avant tout le président de la République.

Il y a eu l’absence de saisie de la justice révélatrice d’un monde macronien moins exemplaire qu’imaginé. Il y a aussi eu les erreurs de communication. Mais ce qui pourrait être le plus dur à gérer pour le chef de l’Etat, c’est l’effet de cette affaire sur sa propre image. En mettant 36 heures à lâcher Alexandre Benalla, Emmanuel Macron renforce l’idée qu’il gouverne entouré de son petit cercle de fidèles.

En refusant de s’exprimer, le chef de l’Etat entretient par ailleurs sa réputation de personne autoritaire. Enfin, en s’entourant d’un homme comme Alexandre Benalla, en lui ouvrant les ors de la République, en le protégeant, ou en donnant l’impression de le protéger, Emmanuel Macron écorne une fonction présidentielle qu’il avait pourtant voulu réhabiliter après les quinquennats de Nicolas Sarkozy et François Hollande.

L’affaire arrive en plus alors que le président dévissait dans les sondages. Même la victoire des Bleus ne lui avait pas permis de regagner des points de popularité.

Source : Rfi.fr

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful