DECLARATION RELATIVE A LA SITUATION QUI PRÉVAUT DANS LA COMMUNE DE SOUBRE

Le lundi, 5 février 2O18, au réveil les maires de Côte d’Ivoire ont appris avec regret, l’incendie du marché central de la ville de Soubré.

Deux jours plus tard, les maires constatent que la presse nationale fait état, cette fois-ci, de violences qui ont occasionné l’incendie du domicile du maire et des locaux de l’Hôtel de Ville.

Réunis en Assemblée Générale, ce mercredi 07 février 2018, les maires de Côte d’Ivoire regrettent ces violences et les condamnent avec la plus grande fermeté.

Ils appellent les populations au calme, à la responsabilité et au dialogue pour régler tout différent.

L’Union des villes et Communes de Côte d’Ivoire apporte son soutien au Maire et au Conseil Municipal de Soubré et appelle de tous ses vœux plus de paix et de cohésion sociale dans cette cité cosmopolite afin d’éviter d’entacher les efforts du Président de la République et du Gouvernement dans la quête d’émergence de notre si beau pays.

Fait, à Abidjan, le 7 février 2018
L’Assemblée Générale