Boniface Britto Nama salue la vision positive du gouvernement

DALOa: Boniface Britto Nama salue la vision positive du gouvernement.

Pour avoir été très actif sur le terrain, Boniface britto Nama mérite une place de choix au rang des personnalités politiques ayant œuvré a la bonne marche de l’enrôlement sur la liste électorale dans le Haut Sassandra.

Le deuxième vice président du conseil régional et délégué départemental du parti démocratique de Côte -d’ivoire PDCI s’est prononcé sur le déroulement de ce processus en côte d’ivoire.

L’homme qui Ne cache pas sa satisfaction au vu de certains changements observés dans la méthode de travail de la Commission électorale indépendante CEI l’a fait savoir à la presse locale.

Il a salué la démarche du gouvernement en ces termes : « je voudrais de mon point de vue dire merci au gouvernement qui a une vision tout a fait positive des choses et qui a décidé une fois de plus que les ivoiriens puissent s’inscrire sur les listes électorales. Cela est fondamental pour tous pays.

Ce qui permettrait à tous les citoyens de s’exprimer en donnant leurs points de vue dans le choix des dirigeants et projets concernant le développement de leur pays. Cette opportunité doit être à la portée du maximum d’ivoiriens pour les élections avenirs. »

Le ministre faisait ainsi allusion aux nouvelles dispositions prises par la CEI qui a érigé chaque point d’élection en des points d’enrôlement.

Cette méthode qui a été vivement salue par l’ensemble des populations a également retenu l’attention du ministre Boniface Britto Nama.

À cet effet il dira : « j’ai noté que le gouvernement a véritablement facilité les choses d’autant puisque les électeurs ne devront plus se déplacé pour effectuer cette tache primordiale et impérative a savoir l’enrôlement Qui est venus vers eux.

Les désagréments du aux déplacements et frais de transport pour certains ne seront plus a l’ordre du jour

L’autre volet de l’exposé du délégué départemental du PDCI concernait les trois catégories attendues a cette opération : a savoir ceux qui étaient déjà immatricules sur les listes électorales.

Il s’agissait pour eux d’aller vérifier l’exactitude de leur présence sur la liste. La deuxième catégorie concerne les citoyens figurants sur la liste et qui ont changé de lieu d’habitation.ces personnes sont venues mais pas en grand nombre. Le troisième groupe plus important est celui des nouveaux majeurs. Ce Qui a réjoui le ministre Boniface Britto Nama.

Le délégué départemental pdci à Daloa dira à ce sujet «sur le terrain nous sommes surpris et satisfait de l’engouement de ces jeunes et de constater leur intérêt pour les questions de recensement ou d’enrôlement.

Ce qui n’était pas le cas auparavant car Les nouveaux majeurs sont venus en grand nombre pour se faire enrôler mais force est de constater qu’ils n avaient pas les papiers requis pour être enrôle. Dire qu’ils sont sensibilisés marque un point important par conséquent nous dirons que notre a message est passé finalement.

Le gouvernement doit saisir cette aubaine pour faire en sorte que ces jeunes soient inscrits sur la liste électorale. C’est l’un des éléments les plus importants.

Certains jeunes qui m’ont aborde ont souhaités que le gouvernement revoit a la baisse le cout des documents afférant a l’élaboration des pièces. D’autres ont suggère que l’autorité rende gratuite l’élaboration des documents pour ceux qui n’ont pas l’âge de voter.

Toutes ces réactions et suggestions nécessitent d’être traité avec grand intérêt de la part du gouvernement pour le bonheur d’une Côte -d’ivoire unie et Prospère. » A conclu le ministre Boniface Britto Nama.

Le délégué départemental du PDCI daloa1 a mis aussi cette période à profit pour galvaniser les membres des cellules de suivie de l’opération de la révision de la liste électorale et des élections dans (25) vingt cinq localités de la sous préfecture centrale.

Bamba Serge Parfait infodirecte.net