Dabou / GABIEL YACÉ GÂTE LES INSTITUTRICES

Sensible à tout ce qui touche la famille éducative, le président du Conseil des Grands Ponts, Gabriel Joseph Yacé, a fait encore parler son cœur, en acceptant d’être aux côtés des Institutrices de l’Iep Dabou 2, au Complexe hôtelier Akparo de la ville. Elles y ont célébré les 20 ans d’existence de leur Association.

« Quand des Institutrices m’appellent, cela me fend le cœur, comme si c’est maman qui m’appelle », a confié le président Yacé, tout souriant. Informant que sa (défunte) mère fut Directrice de l’école régionale de Treichville. Pour matérialiser l’amour qu’il portent aux mamans institutrices et leur assurer de sa disponibilité, le président du Conseil régional a offert un ordinateur, une imprimante et 200.000f Cfa à leur association.

Le patron de la cérémonie en a profité pour parler d’un projet qui lui tient à coeur. Il s’agit de l’économie bleue.  » L’Afrique s’est développée au travers des ressources du sol. Elle a oublié l’économie bleue. Nous, nous voulons nous développer à travers les ressources de la mer et de la lagune. Cela va booster le développement de la région des Grands Ponts », s’est convaincu le président Gabriel Yacé.

Qui entend organiser à cet effet, des séminaires sur cette économie, en partenariat avec les Nations-Unis, afin de lancer des projets porteurs d’espoir dans la région des Grands Ponts. Il ambitionne aussi organiser un festival qui va être axé sur l’économie bleue.

Remerciant le gouvernement ivoirien qui soutient toujours le Conseil régional des Grands Ponts dans ses actions de développement, axées sur le binôme santé-éducation, le président Yacé a rappelé ( à la grande joie des pédagogues qui l’ont applaudi ), que dans quelques jours, huit (8) salles de classe plus la clôture du Lycée Akpa Gangane de Dabou, qui a coûté 150 millions de Fcfa, seront inaugurées.

Ce n’est pas tout.  » Nous allons lancer l’université des grands Ponts à Boudou, Tiaha, Mopoyem, Bonn, Kaka », a annoncé l’orateur devant MM. Doumbia Moussa, Directeur du Cafop de San-Pedro, par ailleurs président de la cérémonie et le parrain, Aimé Kouamé, Pdg de « Claire vision ».

 

« Avec l’appui du gouvernement, vous aurez pour la santé de vos enfants, un Centre hospitalier régional (chr), dans les mois à venir. Il y aura même un département de psychiatrie, de neurologie et d’autres départements sanitaires », a-t-il fait remarquer, pour ce qui concerne le second pilier de ses activités de développement, c’est-à-dire la santé des populations.

Source : Sce Com Crgp

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful