Coupe du monde : la France célèbre à l'unisson la victoire des Bleus

Coupe du monde : la France célèbre à l’unisson la victoire des Bleus

(Xinhua) — La France a célébré dimanche dans une ambiance festive la seconde victoire des « Bleus » en finale de la Coupe du monde de football. De Paris à Marseille en passant par Bordeaux, Lille, Toulouse ou encore Lyon, les supporteurs sont descendus dans les rues pour manifester leur joie.

La fête des Bleus avec Emmanuel et Brigitte Macron à l’Elysée

Plusieurs milliers de personnes ont envahi dimanche les principales artères de la capitale au coup de sifflet final du match qui a opposé l’équipe de France à celle de Croatie en finale de la Coupe du monde 2018.

Hommes et femmes de tous âges ont dansé et chanté au rythme des klaxons et de slogans favorables à leurs nouveaux champions du monde. « Allez les Bleus !!! On a gagné, on est champion », crient à tue-tête des milliers de jeunes gens dans les rues, ruelles et les transports en communs remplis de monde.

Vingt ans après sa première victoire en finale de la Coupe du monde, la France renoue avec des scènes de liesse pour célébrer son second trophée mondial. Point de ralliement spontané des supporters surexcités, l’avenue des Champs-Elysées était noire de monde.

« Nous sommes fiers des Bleus qui nous font vivres ses moments inoubliables. C’est des moments uniques à ne pas rater, et on est là pour fêter cette victoire bien méritée. Allez les Bleus et vive la France ! », a déclaré un jeune supporteur qui a rallié les Champs-Elysées après le coup de sifflet final de l’arbitre.

Les photos des joueurs, leurs noms et leurs villes de naissance ainsi que deux étoiles symbolisant les deux Coupes du monde remportées, ont été projetés sur l’Arc de triomphe en guise de remerciement.

Coupe du monde : la France célèbre à l’unisson la victoire des Bleus

« On ne peut jamais assez les remercier. Ils ont porté très haut la France qui est devenue une nation de foot au même titre que des pays comme Brésil. Je leur dis merci pour ce moment », exulte une admiratrice de Kylian Mbappé, joueur vedette de l’équipe de France.

La Tour Eiffel aussi a rendu un hommage aux Bleus en s’illuminant aux couleurs du drapeau national et en faisant apparaître les deux étoiles. De la place de l’Etoile à la Concorde, cette foule immense qui a déferlé sur la célèbre avenue parisienne, a crié sa joie et entonné la Marseillaise jusque tard le soir.

Même scène de liesse dans les grandes villes du pays comme Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse etc où les supporteurs ont également pris d’assaut les grands axes de la ville pour célébrer la victoire des Bleus.

Une victoire qui a également été saluée à l’unanimité par la classe politique. Le président de la République Emmanuel Macron qui a assisté à la finale en Russie a dit « Merci » aux Bleus sur son compte Tweet.

Ses prédécesseurs aussi ont félicité vivement les nouveaux champions du monde de football : « Merci de donner aux Français l’occasion de partager cette joie immense ! Ce bonheur doit être mis au service de l’unité et de la cohésion nationale », a tweeté l’ancien président François Hollande.

« Il n’y a pas assez de mots pour exprimer l’émotion que vous nous avez procurée. Celle de toute une Nation », a écrit Nicolas Sarkozy.

Le leader du parti d’extrême-gauche la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon a indiqué sur sa page Facebook que « La victoire peut être contagieuse. Plongeons sans réserve dans cette vague qui nous submerge ! Nous en reviendrons plus forts, plus généreux ».

La fête des Bleus avec Emmanuel et Brigitte Macron à l’Elysée

Marine Le Pen, présidente du parti d’extrême-droite Rassemblement national a aussi qualifié cette victoire d’historique : « Bravo l’Equipe de France ! C’est fait !!!!! Bravo Didier Deschamps et tous ses joueurs. Historique ! », a-t-elle écrit sur sa page.

« Une Coupe du monde c’est une sélection mais c’est aussi tout un pays qui retrouve le goût de faire la fête ensemble et partager une histoire ! », a commenté pour sa part le patron au Parti socialiste Olivier Faure.

La presse française aussi s’est enflammée avec ses gros titres à la Une : « Encore ! », s’exclame le journal Libération. « Un bonheur éternel », titre le quotidien sportif l’Equipe ou encore « La tête dans les étoiles » pour le quotidien Le Parisien.

Source : french.xinhuanet.com