Coopération : La Côte d’Ivoire entend s’investir davantage dans la coopération avec le Mali et le Burkina Faso

Lors de l’inauguration du site de l’interconnexion électrique entre la Côte d’Ivoire et le Mali et du lancement des travaux de la ligne électrique de 225 KV entre Sikasso et Bamako, le 14 mai 2018 à Sikasso, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a déclaré que son pays entend s’investir davantage dans la coopération avec le Mali et le Burkina Faso.

C’était en marge du lancement du projet de création de la Zone Economique Spéciale Sikasso-Korhogo-Bobo-Dioulasso (ZES-SIKOBO).

« La Côte d’Ivoire entend s’investir davantage dans la coopération sud-sud, notamment l’intégration régionale avec le Mali et le Burkina Faso, eu égard aux liens séculaires historiques », a affirmé le Chef du gouvernement ivoirien, en présence de ses homologues malien, Soumeylou Boubèye Maïga, et burkinabé, Paul Kaba Thiéba.

Depuis 2012, la Côte d’Ivoire fournit 30 MW d’électricité au Mali au prix compétitif de 60 FCFA/KW. Ce volume est passé à 60 MW depuis 2018, grâce à la volonté du Président Alassane Ouattara de renforcer la coopération énergétique avec le Burkina Faso et le Mali. La Côte d’Ivoire ambitionne d’augmenter sa fourniture d’électricité de l’ordre de 80 à 100 MW pour chacun de ces pays.

Selon le ministre du Pétrole, de l’énergie et du Développement des Énergies Renouvelables, Thierry Tanoh, de 1996 à 2018, le cumul d’énergie fournie au Mali est de plus de 1552 Giga Watts (GW).

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful