Concours d’art oratoire « VOIX LIBRE » / Kouame N`guessan Maxime Aubin remporte Le Grand Prix

Le thème de l’immigration clandestine est au centre d’un championnat national d’art oratoire. Dans le cadre de la semaine des droits de l’homme – Abidjan 2017 qu’organise la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté en collaboration avec l’ONG Ciné Connexion sur le thème : « Migrations : Loin de chez moi ? », un championnat national d’art oratoire et de débats à été lancé.  Ce samedi en début d’après-midi l’on a assisté à sa finale,  à la salle de conférence de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté (Cocody). 
Depuis plusieurs jours déjà,  huit candidats préparent et mémorisent rigoureusement leur texte afin de faire part, à l’instar de Martin Luther King dans son légendaire discours « I Have a Dream », de leur vision du monde sans immigration clandestine. C’est au total une vingtaine de candidats dès le départ qui se sont affrontés. A l’issu des délibérations le jury a déclaré comme vainqueur Kouame N`guessan Maxime Aubin dit « KONG », le 2eme prix Bakayoko Mamoudou Nour et le 3eme à Coulibaly Katcha Bienvenue. 
Il s’agit pour la Fondation de donner l’occasion aux jeunes finalistes, après une phase de présélections, de venir proposer et porter des messages de sensibilisation à la jeunesse ivoirienne contre les fléaux qui minent notre société, parmi lesquels l’immigration clandestine. Selon Magloire N’DEHI, représentant de cette organisation allemande qui accompagne cette initiative « La Fondation leur offre un cadre de dialogue et d’échange sur les enjeux politiques, économiques et sociaux pour une politique libérale. Elle contribue à la promotion de la liberté, de la dignité humaine et de la paix dans le monde. Elle tire de son attachement à la philosophie du libéralisme les valeurs de liberté et de responsabilité et les place au fondement de son action« . C’est pourquoi, elle accompagne de telles initiatives.
Pour Sangaré Yacouba, Directeur Général de CINÉ CONNEXION, le thème de la Finale de concours d’art oratoire sur les dangers de la  migration irrégulière  et les pistes de solutions pour enrailler le phénomène, est en phase avec la 9e édition du festival de films sur les droits de l’homme et la liberté d’expression.
« Cette activité permet aux jeunes de mettre leur talent au service de la nation dans les combats contre les fléaux » renchérit Issiaka Konaté
À travers ce concours, plusieurs objectifs sont visés. il s’agit d’offrir aux  jeunes finalistes, venus de différentes régions du pays, l’occasion de porter des messages de sensibilisation à la jeunesse ivoirienne contre ce fléau social qu’est immigration clandestine. Véritable gangrène sociétale, cette réalité constitue un frein à l’épanouissement familiale en côte d’ivoire.
Les candidats ont competi sur un thème imposé qui est l’immigration clandestine et un thème libre sur un temps de 3 minutes 30 secondes à chaque passage. L’originalité, la profondeur et la maîtrise du texte sont les trois critères qui ont permis au jury de délibérer.
Joël DALLY 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful