Commémoration de l’an 25 du décès de Félix Houphouët Boigny Les couches socioprofessionnelles marchent pour la paix

Dans le cadre de l’année Houphouët Boigny, la fondation Félix Houphouët Boigny a organisé une journée sportive, le samedi 12 mai passé. Dénommé « Parcours santé de la paix Houphouët Boigny », cette activité qui a réunie une centaine de personnes, notamment des directeurs et chefs de services, les forces de défense et de sécurité, les retraités, les organisations socioprofessionnelles….. Etc.

Partis de l’esplanade de la sous-préfecture de la ville, ces marcheurs ont parcourus une distance de près de 5 km, assorti d’exercices de gymnastiques .L’autre articulation de cette journée a été la compétition de pétanque sur l’esplanade de la fondation, qui a regroupée les meilleurs de la capitale politique dans cette discipline. Félicitant les athlètes, M. Kouakou Mathias, PCO a, au nom du professeur, Jean-Noël Loucou, secrétaire de la fondation FHB, indiqué que rien de ce qui concerne la paix, n’est étrangère à la fondation FHB.

Avant de confier que le président feu, Félix Houphouët Boigny était un amoureux de la boxe, et aussi un sportif amateur, pratiquant notamment la gymnastique chinoise. « Il aimait à rappeler que le sport devrait être un moyen privilégié de tolérance, de fraternité et d’amour pour bâtir l’unité dans la paix » a-t-il fait remarqué .

« Notre pays, en situation post conflit, a besoin du sport dans sa quête de la paix et de réconciliation nationale »a-t-il fait savoir. Pour le reste, au nom des athlètes, M. Brou kouamé, préfet de Yamoussoukro « Pour nous, c’est un devoir de mémoire, pour montrer à la population que l’anniversaire de la mort du président FHB est important.

Qu’on soit petit ou grand, ou qu’on l’ait connu ou pas, il faut que par ces activités, chacun puisse se rendre compte que nous avions eu un père fondateur. Qui a construit ce pays » a-t-il dit.

Pour rappel, 2018 a été décrété par la fondation FHB, année Félix Houphouët Boigny , dans le but de commémorer l’anniversaire des 25 du décès du Président FHB ,tout au long de cette année 2018. Avec des thématiques bien précises en accord avec la vie politique et professionnelle de l’illustre disparu.

Kaïraba Mohamed