CEREMONIE DE PRÉSENTATION DE VŒUX AU PRÉSIDENT DE LA COMMISSION ÉLECTORALE INDÉPENDANTE. 9 JANVIER 2018.

  • Messieurs les Vice-présidents de la Commission Electorale Indépendante,
  • Mesdames et Messieurs les Commissaires Centraux,
  • Madame la Secrétaire Générale,
  • Monsieur le Directeur de Cabinet,
  • Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux, et Chefs de Service,
  • Mesdames et Messieurs, Chers collaborateurs, Chères collaboratrices,

A l’instar des années précédentes, nous voici encore une fois, réunis ici, pour sacrifier à une tradition ; celle de l’échange des vœux à l’occasion de l’avènement du nouvel an 2018.

Plus qu’un simple rituel, cette cérémonie nous offre l’opportunité de nous rencontrer, d’échanger certes des vœux, mais aussi, de dresser le bilan des activités qui auront marqué l’année 2017, et enfin, aborder les perspectives pour celle qui commence.

Mais avant tout développement, je voudrais vous exprimer ma profonde gratitude pour les vœux chaleureux quevous avez voulu m’adresser par la voix de vos porte-paroles respectifs.

La délicatesse et la densité de ces vœux m’ont profondément ému, car ils traduisent, assurément, un haut degré d’estime et de fraternité à mon endroit.

Permettez-moi donc, Messieurs les vice-présidents, Mesdames et Messieurs les Commissaires, Mesdames et Messieurs les Directeurs, chers agents administratifs et techniques, chers collaborateurs, et Chères collaboratrices,de formuler à mon tour, pour chacune et chacun de vous, ainsi que pour tous les membres de vos familles respectives, des souhaits de bonheur, de prospérité de paix et surtout de santé tout au long de cette nouvelle année 2018.

Qu’il plaise au Tout-Puissant, de lever tout obstacle sur vos chemins, et de vous accorder le succès dans l’exécution des missions qui seront les vôtrestout au long de cette année nouvelle.

Chers frères et sœurs,

Mesdames et Messieurs,

 Conformément aux dispositions pertinentes de notre Constituions et de notre loi électorale, notre Commission n’a pas eu à organiser d’élection au cours de l’année 2017 qui vient de s’achever. Elle a donc mis à profit cette période pour engager des ateliers et des séminaires deréflexion et de renforcement des capacités denos ressources humaines.

S’agissant de nos rencontres studieuses, notre Commission s’est réunie du 06 au 09 mars 2017 à Grand-Bassam, à l’effet de procéder à une évaluation interne de ses activités et de dresser notamment le bilan des scrutins référendaires et législatifs tenus au cours du dernier trimestre 2016. Nous nous sommes retrouvés, à nouveau, à Grand-Bassam, du 20 au 22 septembre 2017, pour une relecture du cadre légal des élections à la lumière des innovations induites par la constitution de la IIIème République, adoptée à 93,42% à l’issue du scrutin référendaire du 30 octobre 2016, et promulguée par le Président de la République, le 08 novembre 2016.

Cette relecture à laquelle nous nous sommes attelés, en partenariat avec toutes les parties prenantes aux processus électoraux et des experts nationaux et internationaux de haut niveau en la matière, permettra au Gouvernement et au Législateur ivoiriens d’ajuster, notamment, le Code électoral de notre pays.

Quant à l’atelier d’évaluation interne de nos activités, il nous a permis de revisiter les différents champs de nos interventions, de faire un examen critique desactivités qui ont été menées, et de formuler surtout des recommandations en vue de leur amélioration.

Faut-il le souligner, ces recommandations nous seront fort utiles pour les échéances à venir dont les plus imminentes sont les élections régionales, municipales et sénatoriales que nous organiserons en 2018.

En effet, nous aurons à organiser cette année, les élections des Conseillers Régionaux, des Conseillers Municipaux, et celle, inédite pour notre Institution, des Sénateurs.

Ainsi, comme nous le voyons, l’année 2018 se présente à nous comme une année électorale particulièrement dense, avec des défis majeurs à relever.

Nous avons engagé,à cet égard, avec le Gouvernement, depuis plusieurs semaines, des pourparlers pour arrêter le chronogramme officiel de ses différentes opérations électorales, y compris celle de la révision et mise à jour de la liste électorale, en même temps que les budgets correspondants.

Messieurs les vice-présidents,

Mesdames et Messieurs les Commissaires,

Chers collaborateurs, Chères collaboratrices,

Voici ainsi dressée, à grand trait, la trame de nos activitéspour cette année 2018.

Nous serons à la tâche et de manière rude et soutenue toute l’année, mais je ne doute pas un seul instant de votre haute conscience professionnelle et surtout de notre capacité à mener tous ensemble, solidairement età bonne fin, ces échéances, avec toute l’efficacité et l’efficience requises.

Nous aurons à jouer, une fois de plus, notre partition, emprunte de solidarité, d’engagement et d’efficacité pour assurer une maîtrise parfaite du processus électoral et consolider notre crédibilité.

Je ne saurais terminer mon propos sans vous assurer de l’attention toute particulière que j’ai accordée aux différentes doléances que vous avez formulées, et vous réitérer mon engagement à poursuivre tous les efforts pour apporter les solutions idoines à l’amélioration de vos conditions de travail, dans l’intérêt bien compris, de notre maison commune.

J’ai la conviction, une conviction forte, que nous surmonterons rapidement les difficultés passagères que nous rencontrons ces dernières semaines, pour nous reconcentrer, ensemble, sur l’essentiel, à savoir :

« bâtir une Institution toujours plus forte, crédible, et respectée de tous », notre vision et ambition commune.

Puisse le Tout-Puissant exaucer tous nos vœux et combler chacune et chacun de vous, de ses bienfaits, tout au long de cette nouvelle année.

Bonne et heureuse année 2018.

Je vous remercie.

 

Youssouf BAKAYOKO

Président de la Commission

Electorale Indépendante

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful