Afrique

Justice: François Compaoré sera-t-il extradé vers le Burkina Faso?

Ce mercredi 13 juin, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris doit statuer sur le cas de François Compaoré. Le frère de l’ancien président déchu avait été arrêté à Paris en octobre suite à un mandat d’arrêt émis par le Burkina Faso. L’homme est mis en cause dans l’enquête sur l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo. ...

Lire la suite...

Jean Pierre Bemba libéré

Après son acquittement vendredi dernier par la Cour pénale internationale, Jean Pierre Bemba bénéficie d’une liberté provisoire délivrée par les juges de la CPI. Les juges de la CPI ont ordonné la libération de l’ancien vice-président de la RDC, Jean Pierre Bemba. La semaine dernière, Jean-Pierre Bemba a été relaxé des accusations de crimes de guerre et de crimes contre ...

Lire la suite...

CPI: Jean-Pierre Bemba acquitté en appel

Condamné en première instance à 18 ans de prison pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Centrafrique, l’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba a été acquitté en appel ce vendredi 8 juin. La majorité des juges d’appel de la CPI ont décidé d’annuler la décision de la Cour de première instance après avoir relevé de sérieuses erreurs dans ...

Lire la suite...

Burundi: pourquoi Pierre Nkurunziza a-t-il annoncé son départ?

Jusqu’ici, le président Pierre Nkurunziza n’avait jamais caché son envie de rester au pouvoir. Ne craignant pas d’assurer publiquement qu’il a été choisi par Dieu pour diriger le Burundi, il avait déclaré à plusieurs reprises qu’il était prêt à se représenter si la population le lui demandait. Il a donc surpris tout son monde hier, en annonçant hier, au moment ...

Lire la suite...

Niger : le président réitère son engagement de se retirer à la fin de ses deux mandats en 2021

(Xinhua) — En visite officielle en France, le président nigérien Mahamadou Issoufou a confirmé lundi, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision France 24, qu’il n’a aucune intention de modifier la Constitution nigérienne, ni de briguer un troisième mandat. Cette réponse vient couper court à des rumeurs entretenues dans certains milieux nigériens qui attribuent à Mahamadou Issoufou l’intention ...

Lire la suite...

Sénégal: ouverture du procès en appel de Khalifa Sall

Au Sénégal, deux mois après sa condamnation à 5 ans de prison, le procès en appel de Khalifa Sall débute ce mardi matin. Et toutes les parties ont fait appel : le maire de Dakar, qui est en prison depuis mars 2017, a été reconnu coupable d’escroquerie et non de détournements de deniers publics. L’Etat, qui demandait des dommages et ...

Lire la suite...

Le président de l’UA appelle au calme et à la retenue au Mali

(Xinhua) — Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exhorté les acteurs politiques au Mali à ne pas commettre d’actes pouvant faire empirer la situation et entraîner une plus grande polarisation politique dans le pays. Un mois en amont de l’élection présidentielle de juillet, de violents affrontements ont éclaté samedi dans la capitale Bamako, ...

Lire la suite...

Naufrage d’un bateau de migrants au large de la Tunisie, plus de 45 morts

Quarante-sept corps de migrants ont été repêchés et 68 personnes ont été secourues au large du sud de la Tunisie, a indiqué dimanche le ministère de la Défense tunisien dans un bilan encore provisoire. Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation de migrants a été repérée alors qu’elle était « sur le point de couler », au large ...

Lire la suite...

Le Burkina Faso abolit la peine de mort

Le nouveau code pénal adopté jeudi par le parlement devrait faciliter l’extradition de François Compaoré, le frère cadet de Blaise Compaoré. François Compaoré a été arrêté en France sur un mandat d’arrêt du Burkina dans l’affaire de l’assassinat en 1998 du journaliste Norbert Zongo. La loi française interdit toute extradition d’une personne arrêtée sur son territoire vers un pays où ...

Lire la suite...

Soudan du Sud: l’ONU donne un mois pour parvenir à un accord de paix

Le conseil de sécurité des Nations unies a voté ce 31 mai une résolution qui donne un mois aux responsables sud-soudanais pour parvenir à un accord de paix. Sans quoi les diplomates pourraient sanctionner six nouveaux individus, dont les ministres de la Défense et de l’Information, et décider d’un embargo sur les armes. Neuf pays ont voté en faveur de ...

Lire la suite...