Candel light 2017 Abidjan

Le PNLS avec LE RIP+ ont organisés ce vendredi 01 décembre une marche à la mémoire de tous les disparus du fait du VIH; dénommé Candel light. Cette marche a débuté devant le collège Mermoz et a pris fin à la place saint jean de cocody à Abidjan.

Les personnes vivantes avec le VIH, soutenus par leurs parents, amis et connaissance sont sorties pour mes manifester leurs joies au rythme du son de la fanfare tout le long de cette marche avec des bougies en main pour lancer le message du vivre ensemble .

Car être séropositif n’est pas une fatalité.Mlle Sidjé Léontine PCA du RIP+ (Réseau Ivoirien des Organisations des Personnes vivantes avec le VIH) nous donnes ses impressions« c’est une journée spéciale pour nous et cette marche est pour rendre hommage à tout nos devanciers dans l’haut delà. C’est que beaucoup a été fait mais il reste encore à faire. C’est ensemble que nous pouvons vaincre le VIH ».

Pour elle, il faut l’autonomisation des personnes vivante avec le VIH afin de réduire le taux de prévalence en cote d’ivoire. Mme Bah Bilé Geneviève N’gessan, Chargé de la mobilisation sociale au PNLS, donne beaucoup d’espoir à l’élimination du VIH d’ici 2030.

« Aujourd’hui c’est la célébration de la vie. Puisque vivre avec le vih ce n’est pas une fatalité. Lorsque le séropositif prend normalement ses médicaments il vie très bien .Et bien observer son traitement cela réduit la charge virale et même, rend la charge virale indétectable. Ce qui veut dire que le virus est éliminé donc ne peut plus contaminer ». a t elle déclarée.

Patrick kouamien

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful