ATT salue et remercie IBK pour son implication personnelle qui a permis ce retour dans son cher pays,le Mali.

Amadou Toumani Touré ancien Chef d’Etat du Mali, a regagné Bamako aux environs de 11h45 minutes , après un long séjour de 5ans et 8 mois à Dakar au Sénégal.

ATT réponds ainsi à une sollicitude de SEM IBK son aîné qui avait déclaré, il y a seulement 48 heures lors de l’ouverture solennelle de la 14 ième Journée des Communes du Mali au Palais des Sports Salamatoi Maiga de Bamako : ” Cher cadet il est temps que tu reviennes au pays , certaines affaires s’étant apaisées , le climat nous semble favorable pour un tel retour , et nous y contribuerons en vous envoyant chercher par l’aeronef de la République puis que vous avez quitté le Mali à bord de l’aeronef de la République du Sénégal. Tout est là, tout le reste est fadaise et je m’en a n’occupe pas . J’ai fait au nom de la Républiquedu Mali , je ferais pour la République du Mali ce que je pense devoir faire pour le Mali , pour l’honneur du Mali …., mon coeur sait, cela suffit ” avait martelé IBK.

ATT est donc bel et bien rentré à Bamako, et c’est à 12h 15 minutes exactement accompagné de Son Épouse Touré Lobbo Traoré, de ses fillles et petits fils qu’il est sorti de l’avion de Commandement Mali 01 qui l’a amené à Bamako. Il a été accueilli à sa descente de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement Monsieur Abdoulaye Idrissa Maiga et certains membres du gouvernement.

Nous vous proposons ici les toutes premières déclarations de l’ancien Président de la république , le Général ATT, dans le salon d’honneur du Pavillon Présidentiel , en présence du Premier ministre et de certains membres du gouvernement.

” C’est avec beaucoup d’émotions que je rentre au pays natal . Permettez moi tout d’abord de réserver une pensée pieuse aux victimes civiles et militaires maliennes et étrangères du fait d’une guerre injuste et cruelle qui nous a été imposée depuis tant d’années. Aux blessés, aux handicapés et à tous ceux qui ont éprouvé des douleurs énormes, je leur souhaite prompt rétablissement.

Mais permettez moi encore de saluer et de remercier du fond de mon coeur Son Excellence Monsieur le Président de la république Ibrahim Boubacar Keita pour tout ce qu’il a consenti comme efforts et toutes les commodités qu’il a fait mettre en place pour me permettre aujourd’hui de revenir dans notre très cher pays , je lui dis merci. Je salue le Premier ministre ici présent , mon cousin et je salue l’ensemble des premiers ministres le grand cousin d’abord Ousmane et l’ensemble des premiers ministres avec lesquels j’ai travaillé dans le temps .

Je salue tous les ministres, je salue l’ensemble des parlementaires et je salue tout le monde, merci, d’avoir voulu prendre de votre temps pour venir m’accueillir. Je suis profondément comblé.

Je présente, mes devoirs à l’ensemble du peuple malien et à tous ceux qui en Afrique comme à travers le monde m’ont aidé, soutenu et parfois assisté. Avec votre permission mes derniers mots vont à nos cousins du Sénégal. Je voudrais exprimer toute ma profonde gratitude et celle de ma famille à Son Excellence le Président Macky Sall , Président de la république du Sénégal pour l’hospitalité toute africaine qu’il nous a réservée à Dakar .

Au peuple sénégalais qui sont nos frères et cousins, je garderai toujours au fond de mon cœur la manifestation de la Téranga sénégalaise faite de courtoisie , de gentillesse et d’affection.

J’aurai tout le temps pour vous raconter ce que j’ai vécu au Sénégal , j’y ai fait exactement 5 ans et 8 mois, j’étais comme chez moi au Mali. Je prends deux ou trois petits exemples , la mosquée dans laquelle j’ai commencé à prier depuis mon arrivée à Dakar est une mosquée qui se trouve à l’hôpital Le Dantec , mais vous ne pouvez pas imaginer combien après la mosquée, je suis obligé de saluer toute la mosquée par ce que toutes les mains sont tendues pour me marquer leur affection et cela m’a beaucoup touché. Le deuxième point c’est encore ma salle de sport qui s’appelle Gymnasium. Au début, j’étais un client et un beau jour il y’a 3 ans ils sont venus me voir , il m’ont dit « ATT tu ne paies plus ».

Et, le dernier point c’est un simple taximan. Un jour, en retard pour aller au sport, j’ai pris un taxi pour y aller , arrivé le taximan me regarde , il me dit « c’est ATT », je dis oui , il me dit « tu ne paies pas », voilà comment j’ai vécu et comment je vivais au Sénégal . Donc à mes frères du Sénégal, je leur dis tout simplement merci.

Mes petits fils m’ont appris un peu de wolof ”jerdjef ”. Et le dernier mot pour les halpoulards” tchadé ondiarama , tchadé few few, Allah yobon du fond de mon coeur ».

 

Source : maliweb.net

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful