bannière pub
Région du Cavally : Anne Désirée Ouloto annonce de belles perspectives en 2020.

Région du Cavally : Anne Désirée Ouloto annonce de belles perspectives en 2020.

Le conseil régional du Cavally  a tenu sa 5ème  session ordinaire de l'exercice 2019, le vendredi 12 décembre dernier. C'est la ville de Toulépleu qui a abrité cette session  bilan et surtout  de projection. 


Anne Désirée Ouloto  pour la première année de mandature a pris l'engagement de renforcer la paix et la cohésion sociale entre les différentes communautés pour un développement durable.


Elle a fait de la réconciliation entre Baoulé et Gueré une affaire personnelle.  Les 19, 20 et 21 avril 2019 ont été consacrés à la normalisation des rapports entre les deux communautés.


Grâce à son leadership gagnant, ces peuples frères ont célébré la fête de pâques dans le Cavally et dans la paix. Les ministres ministres Amédée koffi Kouakou et Mariatou Koné ont effectué le déplacement pour prendre  également part  à ce paquinou  du dialogue et de la paix retrouvée.


Madame le ministre  a aussi sillonné les quatre départements de la région pour parler aux anciens combattants afin que ceux-ci s'inscrivent dans la dynamique de paix et de développement.


Outre les actions de paix,  la présidente du conseil régional du Cavally s'est attelée à donner un coup d'accélérateur aux anciens projets en souffrance dans toute la région en  se rendant en personne sur le terrain. 


L' autre grande réalisation du conseil régional porte  également sur le social et l'autonomisation des femmes. Un projet de 90 millions a été mis en place pour permettre à la femme du Cavally de se prendre entièrement en charge. 


Ce projet lancé en 2019, rentrera dans sa phase active en 2020 de même que plusieurs autres projets initiés dans le cadre de  l'autonomisation des jeunes et femmes.  


Aujourd'hui, les femmes du Cavally ont foi en l'avenir. 


À l'occasion de cette 5ème session ordinaire de Toulépleu,  madame la pésidente de région a réitéré  sa volonté de se mettre au service des populations. 


Le projet de budget 2020 adopté à l'unanimité des conseillers présents,  s'élève à 3. 200.629.000 FCFA dont 2.332.802.000, pour les investissements. L'éducation part avec une bagatelle de 918.802.000, la santé 300.766.OOO CFA , les infrastructures routières, 267.171.000 CFA....


Anne Désirée Ouloto a tenu au terme  de cette session à rassurer les populations. << Grâce à la paix le conseil régional a pu travailler dans un climat apaisé et dans un climat de confiance avec les populations. 


Le conseil régional est satisfait. Nous avons pu faire de grandes avancées. Les chantiers en souffrance ont été tous relancés.  Nous avons déploré malhreusement le faible taux d'exécution du budget 2019. Nous le savons  cela est  à  l'origine de son adoption tardive.


Mais vu les chantiers encours et ceux qui démarreront en 2020, nous restons confiants. D'ailleurs, notre  projet de budget 2020 vient d'être adopté.  Ce qui suppose que nos  actions et opérations démarreront tôt en 2020. 


Nous avons un budget qui tient compte des préoccupations de nos populations et qui reste conforme au plan national de développement découlant de la vision du président de la république.


Il prend en compte la santé, l'éducation, les infrastructures routières, l'eau, l'électricité, la croissance verte, l'autonomisation des femmes et des jeunes.....


Ce budget est concret. Nous souhaitons beaucoup de paix pour que le conseil régional puisse encore  agir  en faveur  des populations>>, a-t-elle terminé.


Pour Anne Désirée Ouloto et le conseil, 2020 est perçue comme une année d'espoir. Le corps préfectoral a encouragé la présidente  et son équipe à toujours mettre au devant, les intérêts des populations. 


 


Riski Oulaï