Exif_JPEG_420

Armand Gohourou (président de la conférence des présidents) : « Le retrait des quatre clubs n’a aucune incidence sur cette procédure »

Armand Gohourou, président de la conférence des présidents des clubs de football ivoirien a animé une conférence de presse, au terme d’une rencontre qu’il a eu avec les responsables des clubs football (D1 D2 et D3) des Zones centre et centre –Ouest.

Ce mercredi 10 janvier, dans un hôtel de Yamoussoukro. Situant l’objet de leur présence, dans capitale politique ivoirienne, l’orateur a confié, être venu informer ses pairs par rapport à l’évolution du dossier de la procédure, l’Assemblée Générale extraordinaire demande par les 42 clubs signataires.

« Parce qu’il fallait qu’on soit au même niveau d’information par rapport à l’évolution du dossier de la procédure. Il fallait que ceci sache où nous allons, où nous sommes.

Et quelles sont les situations et les différents cas qui se posent. Ils ont été informés de tous les points et de tous les griefs .Et je peux vous rassurez que nous partons satisfaire de Yamoussoukro. » A-t-il fait savoir. A la préoccupation d’un journaliste sur le retrait de quatre clubs signataires.

Le conférencier a déclaré ceci « Rassurez-vous le retrait de ces quatre clubs n’a aucune incidence sur cette procédure. Pour nous ce n’est pas un handicap. Dans l’ensemble, tous ces points ne nous ébranlent pas et nous ne nous sentons pas concerner.

Ce que les ivoiriens doivent savoir, c’est que les clubs signataires ne se sentent pas concerné par ce communiqué. Nous avons déposé une demande et au terme de ce délai, nous prendrons nos responsabilités ». « (…) l’Assemblée Générale aura lieu. Si elle n’est pas convoquée dans les délais prescrits par le comité exécutif.

Les clubs la convoqueront de façon égale et statutaire. Et nous passeront à une autre étape qui est la mise en place d’un nouveau comité exécutif. La demande a été déposée depuis le 29 décembre dernier, donc de puis le 29 décembre le compte à rebours est lancé.

Donc le jour, on déposait la demande, c’était avec le quorum, maintenant on nous parle des gens qui se seraient retirés, bon s’en engage qu’eux, je veux dire le comité exécutif. Nous, on ne rentre pas dans ces débats de G42, de G38. C’est 42 clubs qui ont fait la demande. Nous attendons que la convocation soit pour que l’AG ait lieu. » A-t-il laissé entendre. A cet effet, il a rassuré le monde sportif ivoirien

« Il faut vraiment que les gens se tranquillisent, c’est une affaire tout à faire simple. Voici une association qui a des statuts, qui à un règlement intérieur. Et à l’intérieur des statuts, il est prévu que les membres actifs, à un moment donné, peuvent interpeller le comité exécutif pour convoquer une AG.

C’est ce que nous avons simplement fait. Et nous demandons à ceux là que nous avons mandatés de convoquer l’Assemblée Générale. Maintenant s’ils sont dans l’incapacité de la convoquer.

Mais les textes nous donnent l’autorisation et le droit de le faire .Ils ont 30 jours pour le faire. Les jours à venir, il aura des précisions. Que tout le monde se tranquillisent. Aussi a-t-il lancé un vibrant appel à ces derniers « de se joindre à ce mouvement qui travaille pour leurs intérêts .

Mais mieux , je lance un appel à toutes les entités du football en Côte d’Ivoire de se joindre à cette action , en allant dénoncer, allant contester à la fédération en déposant leur courrier de contestation , de demande de départ , même s’ ils n’ont pas droit de voter . Je parle du football féminin, d’entreprise …

Il faut que leur mécontentement soit exprimé haut et fort. C’est un combat fraternel pour le meilleur et le bonheur de notre football. » Trente un (31) membres actifs, 28 clubs et 03 groupements d’intérêts et certaines anciennes gloires du football ivoirien étaient présents à ce conclave.

Mohamed Kairaba

 

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful