Abidjan : des étudiants découvrent la culture chinoise à l’occasion de la Fête du printemps

(Xinhua) — La culture et le modèle de développement de la Chine étaient au coeur des festivités organisées lundi pour célébrer la Fête du printemps au sein de l’Institut Confucius de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, à Abidjan.
« Deux jours avant le Nouvel An chinois, il permet aux étudiants de connaître les coutumes et la culture chinoises, de leur montrer comment se fête le Nouvel An, mais également de leur présenter le modèle politique et économique de la Chine », a indiqué le directeur de l’Institut Confucius, Liu Yunsheng, lors d’une plateforme d’échanges organisée à l’occasion de la Fête du printemps.
Lors des échanges, le vice-président de l’Université de Cocody, Atta Koffi, a exposé son point de vue sur la Chine et ses impressions après plusieurs séjours dans ce « pays moderne et modèle ».
« Les Chinois sont partis du vélo pour arriver à la navette spatiale », a-t-il rappelé, soulignant le développement économique fulgurant de la Chine.
« Les Occidentaux ont mis dans nos têtes que la Chine est un pays arriéré, en retard. Je vous exhorte à visiter le pays et vous allez avoir une autre idée, vous verrez un pays développé, la deuxième puissance économique mondiale », a-t-il dit aux étudiants stupéfaits.
Il les a encouragés à « suivre le modèle chinois, un modèle qui va s’imposer à tous, qu’on le veuille ou non ».
A la suite d’Atta Koffi, le sinologue Diakité Ibrahim a fait une présentation sur l’initiative « La Ceinture et la Route » proposée en 2013 par le président chinois Xi Jinping et dotée d’un fonds de 40 milliards de dollars américains.
M. Diakité a expliqué que cette initiative propose un réseau de commerce et d’infrastructures reliant l’Asie à l’Europe et à l’Afrique, avec pour objectif d’apporter des opportunités de développement et d’intégration économiques aux pays participants.
Comprendre la Fête du printemps pour comprendre la Chine, c’est à cette tâche que s’est attelée, à partir de vidéos et de diaporamas, Mme Gao, enseignante à l’Institut Confucius.
Elle a indiqué que la Fête du printemps était la fête chinoise la plus importante, expliquant qu’à cette occasion des millions de Chinois rentrent chez eux pour retrouver leur famille.
Les étudiants ont pu apprendre que pour cette fête, les Chinois ont pour tradition de présenter des offrandes à leurs ancêtres, de nettoyer et de décorer leur maison, de faire exploser des pétards et de fêter le réveillon autour d’un banquet, en regardant le grand gala télévisé du Nouvel An de la chaîne de télévision nationale.
Des jeux et des chansons en chinois permettent aux étudiants de montrer leur connaissance de la langue. Des démonstrations de wushu et une dégustation de mets chinois étaient également au programme de la plateforme d’échanges en prélude à l’entrée dans l’Année du chien.
L’Institut Confucius d’Abidjan a été officiellement ouvert au sein de l’Université Félix Houphouët-Boigny en mai 2015 et a débuté ses cours le 3 décembre 2016 avec quelque 200 étudiants. Il compte aujourd’hui 829 étudiants.
En tant que structure d’enseignement de la langue chinoise à but non lucratif, les Instituts Confucius, dont le siège se trouve à Beijing, comptent 500 centres de collaboration avec des universités et 1.000 avec des lycées et des collèges dans 134 pays du monde.

ăn dặm kiểu NhậtResponsive WordPress Themenhà cấp 4 nông thônthời trang trẻ emgiày cao gótshop giày nữdownload wordpress pluginsmẫu biệt thự đẹpepichouseáo sơ mi nữhouse beautiful