8e édition de la Convention du Annuelle personnel « CAP 2018 » / 90 milliards de FCFA de chiffres d’affaires attendus cette année

« Des agents nouveaux pour une LONACI plus performante et citoyenne ». Tel est le thème principal de la 8e édition de la Convention du Annuelle personnel « CAP 2018 », qui se tient depuis le mardi 07 février, dans un hôtel de la capitale administrative ivoirienne. M. Akpess Yapo Bernard, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Economie et des Finances s’est félicité du choix du thème.

Car, a-t-il relevé « il est parfaitement en ligne avec les axes prioritaires édictés par le président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara notamment en son volet relatif en l’émergence d’un Ivoirien nouveau. Selon lui, il devrait permettre à la Lonaci de remplir pleinement les missions qui lui sont assignées et de contribuer à l’édification attendue d’une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020.C’est pourquoi, il a insisté sur la nécessité de perpétuer cet exercice. Il a exhorté le personnel à élaborer une bonne matrice d’actions et à veiller au respect de celle-ci.

En outre, il a encouragé à mettre en œuvre toutes les actions dans la prise en compte du Plan d’action opérationnelle 2018 du ministère de l’Economie et des Finances. Il s’agit notamment de mener des actions en vue de la certification aux normes ISO 9001 VERSION 2015, de mettre en place un système informatique et, enfin de poursuivre le financement des œuvres sociales. A cet effet, il a félicité les responsables et salué leurs efforts matérialisés au cours des cinq (5) dernières années par la construction d’infrastructures dans les domaines de l’éducation et de la santé d’un montant global de 2 milliards de FCFA.

Ainsi que la quête permanente de performance, qui s’est traduite ces dernières années par un taux de croissance moyen de plus de 20% avec un chiffre d’affaires de 77 milliards de FCFA en 2017. Aussi, a-t- il réitéré le soutien de la tutelle à accompagner la LONACI dans la perspective de la reforme institutionnelle et structurelle visant à assainir l’espace des jeux, à faire face l’environnement concurrentiel et à accroitre ses performances. Pour sa part, M. Dramane Coulibaly, Directeur Général de la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire (LONACI), a indiqué que son institution, qui s’est dotée d’un Plan Stratégique de Développement (PDS) allant de 2012 à 2020, décliné en deux phases.

Il vise à parvenir à une croissance maitrisée du développement de la LONACI. Pour la première phase (2012-2016) un certain nombre d’investissement destinés à la réalisation, à travers l’acquisition de nouvelles plateformes techniques. Pour l’année 2018. Il s’agira de mobiliser les énergies dans la perspective de 2020. Egalement de doter les agents d’un nouvel outil de gestion qui est le Plan de Travail du Budget Annuel (PTBA).

Il permet le pilotage des activités et la mesures des performances dans un processus participatif axé sur le résultat. Ce qui garantira à l’entreprise toutes les chances de succès pour l’atteinte des objectifs fixés à l’horizon 2020. A savoir, un chiffre d’affaires de plus 120 milliards de FCFA ; un net accroissement du nombre de réalisations d’infrastructures scolaires et sanitaires et un environnement institutionnel adapté.

D’où la tenue de ces assisses .Après une interruption de 8 ans. Aussi, a-t-il annoncé que le challenge pour cette année est de réaliser les 90 milliards FCFA de chiffres d’affaires. Raison pour laquelle, il a sollicité le soutien de la tutelle pour les réformes à venir, relatives au cadre réglementaire, juridique et fiscal. Rappelons que 150 agents représentants le tiers des effectifs, toutes les catégories d’agents, prennent part à ces travaux.

Kairaba Mohamed